Le Canadien échappe l'avance mais l'emporte

Contre

Le Canadien l'a finalement emporté. Photo Reuters

Dernière mise à jour: 13-02-2013 | 06h41

TAMPA – Le Canadien se voyait sortir de sa première petite tempête de la saison avec une victoire facile. Mais le Lightning a dangereusement compliqué les plans avec une poussée de trois buts en fin de troisième période, mardi soir.

Aussi sur Canoe.ca
À LIRE SUR CANOE.CA:
Scott Howson congédié

Halak aggrave sa blessure

SUR LE JOURNAL DE MONTRÉAL:
Tlusty est en feu!

Un jeune St-Louis

Malgré trois buts dans les six dernières minutes en troisième du Lightning, le Tricolore (7-4-1) a soutiré un gain de 4 à 3 en tirs de barrage, au Tampa Bay Times Forum.

David Desharnais a marqué l’unique but de la fusillade en glissant doucement la rondelle entre les jambières du géant Anders Lindback.



Carey Price a évacué la frustration des dernières minutes en bloquant coup sur coup Victor Hedman, Martin St-Louis et Steven Stamkos. Après son arrêt contre Stamkos, Price s’est débarrassé de la rondelle. On pouvait lire toute la rage sur son visage.

D’une façon peu glorieuse, le CH a freiné sa série noire de trois revers. À l’inverse, le Lightning a perdu un cinquième match d’affilée.

Remontée

En matinée, mardi, Michel Therrien disait qu’il avait hâte de découvrir le véritable caractère de son équipe.

Le Canadien a répondu à l’appel, mais pour seulement 54 minutes. D’un ciel bleu éclatant, il a rapidement été envahi par d’immenses nuages noirs. Mais les nuages ont quitté le ciel de Tampa pour la période des tirs de barrage.

Sans vouloir faire un mauvais jeu de mots, le Lightning (6-5-1) a réellement foudroyé ses rivaux en fin de rencontre pour finalement soutirer un point.

Victor Hedman a montré le chemin à suivre en marquant les deux premiers buts des siens. Le défenseur suédois de 22 ans ne pouvait choisir un meilleur moment pour obtenir son premier doublé dans la LNH.

Sami Salo a réalisé l’impensable avec seulement 46 secondes à écouler en marquant le but égalisateur. Tomas Plekanec se retrouvait au banc des punitions sur ce jeu.

Les acteurs de soutien

Brian Gionta, P.K. Subban (1 but, 1 aide) et Travis Moen ont marqué les buts du Tricolore en temps réglementaire. Lars Eller a aussi eu son mot à dire avec deux aides. Dans une rencontre profitable aux joueurs dans l’ombre, Colby Armstrong a également récolté son premier point, une passe, dans l’uniforme bleu, blanc et rouge.

Gionta débloque

Le Canadien a décoincé le pointage à la toute fin du premier engagement. Durant un 5 contre 3, Gionta a redirigé une passe parfaite de Tomas Plekanec pour marquer son troisième but de l’année. Le capitaine n’avait pas touché la cible depuis le troisième match de la saison.

Erik Cole n’était plus sur la patinoire sur cette séquence, mais il a hérité d’une étoile à son cahier. L’Américain a attiré Hedman au banc des punitions en le frappant lourdement et il n’a surtout pas répliqué aux nombreux coups de bâton qu’il a reçus dans le dos après sa mise en échec.

En première période seulement, le CH a profité de cinq avantages numériques.

Subban et Moen en ajoutent

Le CH avait remanié deux de ses quatre trios pour cet arrêt à Tampa. Therrien n’avait toutefois pas touché à sa quatrième unité. C’était le bon choix.

Les membres du quatrième trio ont participé aux deux buts du CH en deuxième période. Subban a ouvert le bal en surprenant Lindback d’un simple tir des poignets dans une circulation lourde.

Moen, oui vous avez bien lu, a ajouté le troisième but des visiteurs. Le numéro 32 a poussé une rondelle libre pour obtenir son premier but de l’année.

En troisième, le Lightning a répliqué avec trois buts pour forcer la prolongation.

Tomas Kaberle a pris le chemin de la passerelle de presse pour une cinquième rencontre d’affilée. À un salaire de 4,25 millions $, c’est beaucoup d’argent pour manger du pop-corn, mais il n’y a pas de place pour lui à court terme.

Ryan White et Yannick Weber ont également manqué la rencontre.

Le top et le flop de la soirée

Top : Eller

Il n’y a pas si longtemps, Lars Eller se retrouvait dans la catégorie des mal-aimés de Michel Therrien. Même s’il joue souvent sur le 4e trio, le Danois a compris qu’il peut aider son équipe. Il a été un facteur clé de cette victoire avec 2 passes.

Flop : six minutes d’enfer

Le Canadien n’a pu maintenir une priorité de trois buts en troisième période. Le Lightning a fait paniquer les joueurs du CH avec trois buts rapides. Carey Price et David Desharnais ont toutefois sauvé la mise en tirs de barrage.


Vidéos

Photos