Ça sent le retour de Subban

Hockey | Canadien - Ça sent le retour de Subban

P.K. SubbanPhoto John Major/ Agence QMI


Jonathan Bernier

BROSSARD - Maintenant que P.K. Subban a pris part à un premier entraînement avec ses coéquipiers, ne reste plus qu’à savoir quand il prendra part à son premier match.

Évidemment, Michel Therrien est demeuré muet comme une carpe sur le sujet.

«On devra s’asseoir pour en discuter et évaluer la situation. On aimerait qu’il puisse participer à quatre ou cinq entraînements, comme l’on fait les autres. Mais, éventuellement, il doit jouer des matchs.»

Pour son réel retour au sein du groupe, Subban accompagnait Francis Bouillon à la pointe de la deuxième unité d’attaque massive. Il se retrouvait également à la droite du Québécois, à forces égales, reléguant Tomas Kaberle et Yannick Weber au rôle d’effectif de surplus.

Un bon indice des intentions de l’entraîneur.

Comme on peut s’en douter, le principal intéressé est prêt à sauter dans la mêlée. Il le disait déjà lorsqu’il a rejoint ses coéquipiers, mercredi, à Ottawa.

«Cependant, la décision ne m’appartient pas», a-t-il répété, de retour dans son casier du vestiaire de Brossard.

Fini le «triple-low-five»

Même s’il n’a pas encore disputé une rencontre sous la direction de Therrien, l’exubérance de Subban a déjà frappé un mur.

L’entraîneur du Canadien a mis un holà sur le «triple-low-five», célébrations d’après-match popularisées par Subban et Carey Price.

«J’ai toujours voulu que mes équipes demeurent modestes. Mon concept d’équipe commence là. Il faut respecter le sport, nos adversaires et les amateurs. Nous célébrerons d’une seule façon: en saluant la foule», a-t-il soutenu.

C’est le complice du défenseur qui a vendu la mèche aux journalistes en répondant à des questions au sujet de son coéquipier.


Vidéos

Photos