Galchenyuk épate encore la galerie

Dernière mise à jour: 15-01-2013 | 15h42

La grande vedette de l'entraînement de mardi du Canadien de Montréal a été encore une fois Alex Galchenyuk.

L'attaquant de 18 ans, premier choix du Tricolore au dernier repêchage, a fait plaisir à la foule qui était présente au Complexe sportif de Brossard en déculottant Carey Price en tirs de barrage pour une deuxième journée d'affilée.

Aussi sur Canoe.ca

«Si on décide de le garder, il pourrait jouer en avantage numérique», a déclaré l'entraîneur-chef Michel Therrien durant son point de presse quotidien.

Therrien voit d'ailleurs déjà du progrès chez ses hommes.

«J'aime ce que je vois de l'équipe, a-t-il soutenu. Ça commence à prendre forme. Aujourd'hui, la condition physique et la structure étaient encore meilleures que lundi. C'est encourageant pour tout le monde. On était à un autre niveau par rapport à lundi.»

Comme le temps est compté dans un camp écourté, Therrien veut mettre toutes les chances de son côté en simplifiant les choses.

«On veut se concentrer sur trois principaux éléments : l'exécution, l'enseignement et le conditionnement physique. Dans la première partie de l'entraînement, on travaille pendant 45 minutes sur l'exécution. Plus la semaine avance, plus on va mettre de la pression sur les joueurs.

«On met aussi l'accent sur l'enseignement. C'est pourquoi on retourne au vestiaire pour voir des séquences vidéo. On retourne ensuite sur la patinoire pour pratiquer ces enseignements. C'est important d'y aller une étape à la fois.

«Enfin, on travaille sur le conditionnement physique. On passe beaucoup de temps à faire des matchs simulés pour s'assurer que les joueurs soient le plus possible dans des situations de match.»

«Ce ne sera pas parfait»

Therrien est tout de même réaliste. Selon lui, «ce ne sera pas parfait samedi».

«C'est impossible avec seulement six jours d'entraînement comparativement à six semaines. Mais je peux vous garantir que nous serons prêts le plus possible.»

Chose certaine, Therrien n'a pas l'intention de démanteler le trio composé de David Desharnais, de Max Pacioretty et d'Erik Cole, qui ont formé la meilleure unité offensive de l'équipe la saison dernière.

«Je suis très conscient que ça prend aussi la contribution de tout le monde. Le fait d'avoir Brian Gionta en santé va nous aider», a-t-il mentionné.

Plekanec à l'écart

Blessé aux côtes, l'attaquant Tomas Plekanec ne s'est pas entraîné. Il a patiné pendant quelques minutes en solitaire après la séance. Therrien a précisé que le Tchèque n'a pas régressé et que sa condition sera évaluée sur une base quotidienne.

Le défenseur Mike Commodore a pour sa part participé à un premier entraînement avec la formation montréalaise.

P.K. Subban brillait quant à lui par son absence. Une situation que Therrien accepte avec philosophie.

«Les joueurs ont beaucoup de choses à assimiler. C'est certain qu'on aimerait qu'il soit là pour qu'il continue son développement, mais il n'est pas là.»

De leur côté, Louis Leblanc, Patrick Holland, Michael Blunden, Michaël Bournival et Frédéric St-Denis, des Bulldogs de Hamilton, ont passé des examens médicaux et retrouveront leurs coéquipiers mercredi à l'entraînement.


Vidéos

Photos