Une journée importante

Pour la 48e année consécutive, les membres de la direction et du personnel d'entraîneurs du Canadien de Montréal ont rendu visite aux enfants malades, lundi à l'hôpital Sainte-Justine.

Ces visites, bien évidemment, sont toujours remplies d'émotions.

«Ça me fait penser à quel point je suis chanceux, a déclaré le propriétaire du Tricolore, Geoff Molson. Mes enfants sont à la maison et ils sont en santé. Ici, ce n'est pas le cas.»

Plusieurs des enfants malades ont probablement tiré avantage de la situation pour demander au nouveau directeur général Marc Bergevin quand ils auront finalement la chance de voir leur héros sauter sur la patinoire, le lock-out de la Ligue nationale (LNH) persistant depuis le 15 septembre.

«J'essaie de dire aux enfants que les joueurs vont jouer bientôt et qu'ils vont peut-être avoir un cadeau de Noël», a-t-il lancé, un peu mal à l'aise.

L'entraîneur-chef du Tricolore, Michel Therrien, qui n'a toujours pas eu l'occasion de diriger ses troupes à cause du conflit, est du même avis que son patron. Il a offert les mêmes explications aux curieux.

«Je crois qu'il faut être patient et optimiste», a-t-il affirmé.

Les enfants malades ont aussi eu la chance de rencontrer Youppi!, la mascotte du Canadien et probablement la plus grande vedette de cette visite annuelle.


Vidéos

Photos