Les Coyotes, un remède pour le CH

Hockey

Tomas Plekanec a dû quitter le match en première période après avoir été blessé, mais il a pu revenir au jeu pour aider le Canadien à l’emporter face aux Coyotes. © AFP


Pierre Durocher

GLENDALE, Arizona - Après des revers subis contre les Rangers et les Oilers, le meilleur remède pour le Canadien était une visite au domicile des Coyotes.

C’est que, voyez-vous, la dernière défaite du CH contre cette formation remonte au 9 décembre 1998.

Depuis le transfert de la concession des Jets de Winnipeg vers Phoenix, le Canadien a conservé une fiche de 12-2-4 contre les Coyotes.

Ça n’a cependant pas été facile de battre la troupe de Dave Tippett hier soir devant une foule de 14 138 spectateurs fort tranquilles au Jobing.com Arena.

Un premier but qui tombe à point

Le Tricolore a tout d’abord dû combler un déficit de 1 à 0 après 20 minutes de jeu, malgré un avantage marqué dans les chances de compter.

Après avoir vu les Coyotes égaliser la marque en troisième période sur un but de Raffi Torres, qui a sauté sur un retour de lancer sous le nez de Raphael Diaz, Josh Gorges a profité d’un revirement pour déjouer Mike Smith à l’aide d’un bon tir frappé et ainsi procuré cette victoire de 3 à 2 au Canadien.

Ce but, compté sans aide après une minute et 45 secondes de jeu en prolongation, était le premier de Gorges cette saison.

Carey Price a été solide, repoussant 32 rondelles. Il s’est vu décerner la première étoile ici à Glendale.

Une bonne frousse pour Plekanec

Ce fut un triomphe bien mérité pour la troupe de Jacques Martin lorsqu’on pense qu’elle jouait sans les services de Michael Cammalleri et d’Andrei Kostitsyn, qui se sont ajoutés cette semaine aux autres blessés de l’équipe.

On a craint pendant un bon moment que Tomas Plekanec allait rejoindre le groupe de blessés après avoir frappé durement la rampe en première période.

Heureusement, il y a eu plus de peur que de mal dans son cas puisque le polyvalent joueur de centre était de retour sur la glace pour le début de la seconde période.

Une erreur coûteuse

Le Canadien a dominé le jeu en première période, comme le témoigne son avantage de 16 à 7 au chapitre des tirs au but.

Ce sont toutefois les Coyotes qui ont retraité au vestiaire avec une avance de 1 à 0 après que Mikkel Boedker eut tiré profit d’un mauvais jeu de Price et de Jaroslav Spacek dans le fond de la zone.

Le Canadien a raté ses plus belles occasions de marquer au cours d’un jeu de puissance, dirigeant sept tirs vers Smith.

Gionta surprend Smith

Brian Gionta a disputé une excellente deuxième période pour permettre au Canadien de prendre les devants 2 à 1.

Il a tout d’abord marqué son quatrième but de la saison en surprenant Smith, qui ne s’attendait pas à ce que le capitaine du CH soutire le disque à Boyd Gordon derrière sa cage.

Gionta a ensuite préparé de belle façon le cinquième but de la saison de Travis Moen, qui a trompé la vigilance de Smith avec un excellent tir.

Mine de rien, Moen totalise déjà cinq buts, soit un de moins que son total de la saison dernière et un de moins que le meneur dans l’équipe, Max Pacioretty. Attaboy, Travis!

Le Canadien se dirigera vers Nashville sur l’heure du midi après une courte séance d’entraînement au Jobing.com Arena.

Max Pacioretty et Brian Gionta ont chacun dirigé cinq tirs au but.


Vidéos

Photos