Desharnais impressionné par Cole

Canadiens

David Desharnais © Martin Chevalier/JdeM/Agence QMI


Pierre Durocher

David Desharnais a récolté quatre points à ses trois derniers matchs. Il forme un bon trio en compagnie d’Erik Cole et de Michael Cammalleri.

On sent que le jeune joueur de centre prend de plus en plus d’assurance. Il s’est notamment amélioré au chapitre des mises en jeu. Samedi soir, Desharnais a remporté 10 des 16 mises en jeu auxquelles il a pris part.

« Oui, ça va bien. Je vais le prendre. Mais je dois constamment travailler pour m’améliorer dans cet aspect du jeu. Ça prend de la constance. »

Il s’exprime davantage

Desharnais a marqué son deuxième but de la saison lorsqu’il s’est emparé d’une rondelle libre devant le filet de Tuukka Rask, durant une situation de supériorité numérique en deuxième période.

« Je commence à mieux connaître les gars dans l’équipe, a-t-il dit. Je me sens plus à l’aise pour leur parler sur la glace. On est davantage sur la même longueur d’onde. »

La vitesse de Cole l’impressionne

Il se plaît beaucoup aux côtés d’un ailier comme Cole.

« Il est imposant physiquement et il n’hésite pas à foncer vers le filet adverse. Sa vitesse m’impressionne », a commenté Desharnais.

« Cole fait ainsi reculer les défenseurs, ce qui crée des ouvertures. Il est le genre de joueur qui te fait bien paraître. »

Lars Eller a lui aussi marqué un beau but samedi. Il a cependant commis un revirement coûteux par la suite, ce qui a déplu à Jacques Martin.

Nokelaïnen plus utile qu’Engqvist

Enfin, Petteri Nokelaïnen n’a pas de mal à faire mieux qu’Andreas Engqvist, notamment sur le plan des mises en jeu (taux de succès de 58 %).

Il sera intéressant de voir comment Martin s’y prendra pour gérer le temps d’utilisation de ses joueurs de centre lorsque Scott Gomez sera prêt à reprendre le collier.


Vidéos

Photos