Faux départ face aux Stars

Stars/Canadiens

Les Stars ont pris les devants 4 à 0 avant que le Tricolore donne signe de vie. © Martin Chevalier/Journal de Montréal/Agence QMI


Pierre Durocher

On appelle ça des matchs préparatoires et visiblement, les joueurs du Canadien n’étaient pas bien préparés pour ce premier affrontement, les Stars de Dallas l’ayant emporté 6 à 3 après avoir pris les devants 4 à 0 au cours des 24 premières minutes de jeu.

Les joueurs de Jacques Martin avaient les deux pieds dans la même bottine en première période, ce qui a permis aux Stars, fraîchement débarqués à Montréal après un séjour à l’Ile-du-Prince-Édouard, de prendre les devants 3 à 0 sur des buts de Brenden Morrow, d’Adam Pardy (durant une attaque à cinq) et de Michael Ryder.

Price n’a pas bien paru sur les deux premiers buts, mais la foule ne s’est pas mise sur son dos, contrairement à ce que l’on avait vu l’an dernier lors du premier match préparatoire au Centre Bell.

Ce fut une première période difficile pour plusieurs joueurs, dont quelques jeunes défenseurs.

Le public avait raison d’être déçu par le spectacle, surtout aux prix que se vendent les billets pour un match pré-saison.

«Comment expliques-tu un tel début de match, Michael?» a demandé un journaliste à Cammalleri.

«Étais-tu là, la saison dernière?» lui a rétorqué l’attaquant.

C’est vrai que le Canadien nous a souvent habitué à de mauvais départs la saison dernière.

Cole allume la mèche

Les Stars ont porté la marque à 4 à 0 tôt en deuxième période sur un but de Kris Barch.

Il s’agissait de leur 11e tir au but. Hall Gill a mal paru lorsqu’il a perdu le disque aux mains de Jake Dowell.

Le vent a ensuite tourné, au grand plaisir de la foule.

Le déclic s’est produit lorsqu’Erik Cole a déjoué Andrew Raycroft à l’aide d’un bon tir du côté du bâton, après 5:36 minutes de jeu. Tomas Plekanec lui a fourni une belle passe sur le jeu.

Andrei Kostitsyn a enchaîné avec un but enregistré sur un puissant tir, sa marque de commerce, pendant que le Canadien jouait avec l’avantage d’un joueur.

Le défenseur Jeff Woywitka, un ancien membre des Stars, a ensuite marqué un beau but, après avoir reçu le disque d’Andreas Engqvist.

Son tir frappé était puissant et précis. Ces trois buts réussis en moins de cinq minutes ont allumé la foule, qui est devenue très bruyante.

«C’est ce qui fait du Centre Bell un endroit si spécial, a dit Cole. On a vraiment senti l’énergie transmise par la foule. J’adore jouer ici. Pour une fois, les spectateurs m’ont chaleureusement applaudi après que j’eus marqué un but!»

Price a quitté la rencontre après avoir joué durant 29 minutes et 56 secondes, ayant cédé quatre fois sur 13 tirs.

« C’est juste un premier match pour lui, a commenté Martin. Je suis certain qu’il sera plus fort à sa prochaine sortie.»

Ribeiro en forme

Nathan Lawson a pris la relève et il a effectué quelques beaux arrêts, avant de céder devant une rondelle déviée habilement par Mike Ribeiro pendant un jeu de puissance.

Matt Fraser l’a aussi déjoué avec moins de deux minutes à jouer dans la rencontre.

Ribeiro, avec un but et une passe, a mérité la première étoile. Il formait un très bon trio avec Ryder et Morrow.

«Le premier trio des Stars a été meilleur que le nôtre», a reconnu Martin.

Le Canadien a rendu un très bel hommage avant le match aux grands disparus de l’été dans le monde du hockey.

Les amateurs de bagarres se sont réjouis en voyant Ian Schultz et le Franco-Ontarien Francis Wathier se livrer un furieux combat en deuxième période.

Les Suisses Yannick Weber et Raphael Diaz ont formé un duo à la pointe lors des situations de supériorité numérique.

Andrei Kostitsyn a disputé un bon match avec un but, trois tirs et trois mises en échec. Mike Lunden a totalisé six mises en échec, une de plus qu’Alexei Yemelin.


Vidéos

Photos