Marc de Foy
Journal de Montréal

Gauthier parle de ses sept choix

Repêchage LNH - Gauthier parle de ses sept choix

Colin Sullivan© AFP


Marc de Foy

SAINT PAUL, Minnesota | Pierre Gauthier disait, après la sélection de Nathan Beaulieu par le Canadien en première ronde vendredi soir, qu’une organisation ne compte jamais assez de bons défenseurs. Il faut croire que c’est vrai puisque le Tricolore en a choisi cinq parmi les sept joueurs qu’il a repêchés en fin de semaine.

Outre Beaulieu, le Canadien a opté pour les Américains Josiah Didier, en quatrième ronde, et Colin Sullivan, en neuvième ronde ; le Suédois Magnus Nygren, lui aussi au quatrième tour ; ainsi que le Canadien Darren Dietz, en cinquième ronde.

D’autre part, le Canadien s’est départi de son choix de troisième ronde (78e) contre deux choix de quatrième ronde qui appartenaient aux Jets de Winnipeg.

Il s’est servi du deuxième pour repêcher l’ailier gauche, Olivier Archambault, qui devenait du même coup le premier joueur québécois repêché par l’organisation montréalaise depuis Louis Leblanc et Gabriel Dumont en 2009.

Tout en se disant satisfait de ses prises, Gauthier n’a pas tenté de nous faire croire que son équipe d’éclaireurs a mis la main sur des merveilles cachées.

« Quand on arrive en quatrième ou en cinquième ronde, on repêche surtout des joueurs dont les autres équipes ne veulent pas, alors il faut faire attention », a-t-il dit sur un ton candide.

Voici par ailleurs ce que Gauthier avait à raconter sur chacune de ses sélections au cours de la fin de semaine.

NATHAN BEAULIEU SEA DOGS DE SAINT-JEAN, LHJMQ (D)

« C’est un défenseur complet qui possède un excellent coup de patin et qui a fait partie de l’équipe d’étoiles de la coupe Memorial.

«Il a très bien joué sous pression, à ce tournoi.

Une organisation ne compte jamais trop de bons défenseurs.»

JOSIAH DIDIER ROUGHRIDERS DE CEDAR RAPIDS, USHL (D)

«C’est un gros bonhomme qui possède beaucoup de potentiel. Comme tous les joueurs que nous repêchons, on parle d’une question de développement. »

Didier doit joindre les rangs des Pioneers de l’Université de Denver, la saison prochaine.

OLIVIER ARCHAMBAULT VOLTIGEURS DE DRUMMONDVILLE, LHJMQ (AG)

«Quand on le regarde, on s’aperçoit qu’il possède de bonnes habiletés.

C’est un joueur très talentueux. Des gens de son entourage nous ont raconté que le hockey est toute sa vie.»

MAGNUS NYGREN FARJESTAD, LIGUE ÉLITE SUÉDOISE (D)

«Il faisait partie de la première unité de l’attaque massive de l’une des meilleures équipes européennes, la saison dernière. C’est un joueur très intelligent, qu’on pourrait voir en Amérique dans deux ans.»

DARREN DIETZ SASKATOON, LIGUE DE L’OUEST (D)

«Son histoire est intéressante. Il a beaucoup progressé, au cours de la dernière saison, en se taillant un poste dans le groupe des quatre premiers défenseurs de l’une des meilleures organisations de hockey junior au Canada.»

DANIEL PRIBYL SPARTA, LIGUE JUNIOR TCHÈQUE (C)

«Pribyl est un joueur doté d’une grande force physique. On sait que les Cataractes de Shawinigan tentent d’obtenir ses services. Ça pourrait l’aider dans son développement. C’est toujours un atout, de compter, dans son organisation, sur un joueur de centre au gros gabarit (Pribyl fait 6 pi 3 po, 189 lb).»

COLIN SULLIVAN AVON OLD FARMS, ÉCOLE SECONDAIRE CONNECTICUT (D)

«Les joueurs des écoles secondaires ne jouent pas beaucoup de matchs (27). C’est difficile, d’évaluer leur talent.»

Sullivan continuera à jouer dans ce calibre, la saison prochaine. Il pourrait se joindre, dans deux ans, à l’équipe de l’Université Yale, l’alma mater de Chris Higgins.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos