Marc de Foy
Journal de Montréal

Gauthier ne chômera pas d'ici le début d'août

Canadiens - Gauthier ne chômera pas d'ici le début d'août

James Wisniewski pourrait patiner sous d’autres cieux à l’automne prochain.© Archives / Agence QMI


Marc de Foy

SAINT PAUL, Minnesota | Le nom de James Wisniewski a circulé dans des rumeurs d’échange, lors de la séance de repêchage de la Ligue nationale. Toutefois, aux dernières nouvelles, les droits du défenseur sont toujours la propriété du Canadien.

« On n’est pas rendu là encore », a indiqué Pierre Gauthier lorsqu’on l’a interrogé à ce sujet, hier.

Tout indique que Wisniewski ne recevra pas d’offre contractuelle du Tricolore, maintenant qu’Andrei Markov est sous contrat pour les trois prochaines saisons. Les Red Wings de Detroit et les Blackhawks de Chicago sont mentionnés comme équipes qui souhaiteraient acquérir les droits exclusifs de négociations avec Wisniewski.

Le Canadien pourrait obtenir un ou des choix au repêchage conditionnels à la tournure des négociations entre Wisniewski et l’équipe qui obtiendrait ses droits.

Cette formation aurait jusqu’à midi, le 1er juillet, pour en venir à une entente avec le défenseur, après quoi celui-ci aurait la liberté de tester sa valeur auprès de n’importe quelle autre équipe.

À la place de Rafalski ou Campbell

Les Red Wings sont à la recherche d’un défenseur pouvant pallier la perte de Brian Rafalski, qui a annoncé sa retraite de la compétition.

Les Blackhawks ont, pour leur part, réussi à refiler le gros contrat de Brian Campbell aux Panthers de la Floride.

Il y a quelques années, le Canadien avait acquis lui-même les droits sur Mats Sundin, des Maple Leafs de Toronto, mais l’ancien grand joueur suédois s’était dit aucunement intéressé à jouer à Montréal.

Il avait préféré poursuivre sa carrière avec les Canucks de Vancouver, mais, après un an, il retournait en Suède pour de bon.

« Ce scénario est plausible », a repris Gauthier.

«On l’a vu avec Ilya Bryzgalov, qui a signé un contrat avec les Flyers de Philadelphie après avoir été acquis des Coyotes de Phoenix.

Dans certains cas, ça a du sens. Toutes les possibilités demeurent ouvertes. »

Originaire du Michigan, Wisniewski serait peut-être intéressé à se joindre aux Red Wings, et à accepter moins d’argent, comme le font plusieurs joueurs désireux de se joindre à cette grande organisation.

Deux mois déterminants

Chose certaine, Gauthier a du pain sur la planche.

« La période du 1er juin au 1er août est la période la plus occupée, pour les organisations de la Ligue nationale », a mentionné Gauthier.

« C’est au cours de cette période qu’on met notre équipe sur papier pour la prochaine saison et, même, les quelques années à venir.

« Comme je le dis à mon épouse, on se reparle le 1er août ! »

Pouliot recevra-t-il une offre?

D’ici 17 heures, lundi, le Canadien soumettra des offres qualificatives aux joueurs autonomes avec restrictions qu’il entend garder à son service.

Le groupe comprend Josh Gorges, dont l’agent Kevin Epp anticipait une première rencontre avec Gauthier, en fin de semaine, Yannick Weber, Alexandre Picard, Ryan White, Tom Pyatt et Benoit Pouliot.

On n’a eu aucune nouvelle de Pouliot, depuis la fin de la saison. On ne l’a pas vu lors de la dernière rencontre avec les joueurs du Canadien, au lendemain de l’élimination contre les Bruins.

L’avis général est qu’on ne le reverra plus avec le Tricolore, mais sait-on jamais.

Enfin, le cas de Kirk Muller est toujours en suspens. Maintenant qu’il semble acquis qu’il n’obtiendra pas un poste d’entraîneur en chef dans la LNH (les Devils sont la seule équipe sans quiconque, encore, à ce poste), il pourrait se tourner vers la Ligue américaine.

Son nom est mentionné comme candidat chez les Stars du Texas, dont l’entraîneur Glen Gulutzan vient d’être promu avec les Stars de Dallas.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos