- Patrick Caisse
Canoë

La course aux séries

Canadien - La course aux séries

Alex Kovalev et Bob Gainey seront-ils en mesure d'amener le Canadien en séries?© La Presse Canadienne / Paul Chiasson

- Patrick Caisse

Dernière mise à jour: 13-03-2009 | 13h09

Avec moins de 15 matchs à jouer, le Canadien se retrouve dans une infernale course aux séries qui compte sept équipes et seulement cinq places pour accéder au tournoi printanier.

Pourtant, à la mi-saison, le CH se trouvait au deuxième rang dans l’Est, ce qui avait d’ailleurs valu une invitation au match des étoiles à l’ancien entraîneur-chef de l’équipe, Guy Carbonneau.

En 41 parties, le Canadien avait remporté 25 matchs et récolté 56 points. C’est toutefois la suite des événements qui aura mené le Canadien où il est présentement, au beau milieu d’une course aux séries à laquelle il aurait bien aimé échapper.

En effet, lors de ses 27 matchs suivants, l’équipe montréalaise n’a remporté que 11 victoires et récolté que 24 points. Si l’équipe avait maintenu un pourcentage de victoires de 61% en première moitié de saison, il en fut tout autre depuis avec un piètre 40,7%.

Canoë suivra donc pour vous, en détails, cette course aux séries jusqu’à la toute fin avec une mise à jour quotidienne du classement, des projections, des rencontres à disputer, des joueurs blessés et ce, des sept équipes qui se retrouvent dans cette course folle.

Les sept équipes...


4e rang – Flyers de Philadelphie – 82 points (Projection : 102 points)

Au premier rang des sept équipes en lutte pour une place en séries, les Flyers sont évidemment les mieux placés. En plus d’avoir 82 points au compteur, ils ont encore 16 matchs à disputer, soit au moins deux de plus que toute autre équipe qui est dans la course.

De plus, l’équipe ne compte sur aucun blessé d’importance et c’est ce qui fait en sorte qu’elle devrait accéder aux séries sans trop de problèmes.

Matchs à jouer : 16 (Rangers, Rangers, Red Wings, Sabres, Penguins, Devils, Panthers, Islanders, Bruins, Maple Leafs, Maple Leafs, Sénateurs, Panthers, Rangers, Islanders, Rangers)

Blessés : Derian Hatcher


5e rang – Canadiens de Montréal – 80 points (Projection : 97 points)

Il n’y a pas si longtemps, on ne croyait pas voir le Canadien participer à cette lutte en fin de saison mais voilà qu’il s’y retrouve en raison de ses récents déboires, sur et hors glace.

L’équipe mise sur beaucoup de talent mais il n’y a pas d’intensité dans le jeu des joueurs et il ne semble y avoir aucune cohésion. Si la troupe de Bob Gainey veut participer à la grande danse du printemps, elle devra se reprendre en main car elle a les éléments pour s’y rendre.

Matchs à jouer : 14 (Devils, Rangers, Sénateurs, Maple Leafs, Thrashers, Lightning, Sabres, Blackhawks, Islanders, Maple Leafs, Sénateurs, Rangers, Bruins, Penguins)

Blessés : Robert Lang, Alex Kovalev, Georges Laraque, Francis Bouillon, Guillaume Latendresse


6e rang – Penguins de Pittsburgh – 79 points (Projection : 94 points)

Avec deux des trois meilleurs marqueurs de la Ligue nationale, les Penguins semblaient pourtant se diriger vers une exclusion des séries mais grâce aux succès qu’ils connaissent depuis le renvoi de Michel Therrien, ils sont présentement au plus fort de la course et ils comptent bien se tailler une place en séries éliminatoires.

Sidney Crosby et Evgeni Malkin ont maintenant l’aide de Chris Kunitz et de Bill Guerin acquis sur le marché des transactions pour produire en attaque et il serait bien étonnant de les voir rater les séries.

Matchs à jouer : 13 (Sénateurs, Bruins, Thrashers, Kings, Flyers, Flames, Rangers, Devils, Hurricanes, Panthers, Lightning, Islanders, Canadiens)

Blessés : Mike Zigomanis, Philippe Boucher, Petr Sykora


7e rang – Rangers de New York – 78 points (Projection : 94 points)

À l’image du Canadien, les Rangers représentent une formation remplie de talent qui ne joue pas à la hauteur des attentes. Ils ont un gardien solide en Henrik Lundqvist, une défensive améliorée avec l’arrivée de Derek Morris et une attaque plus que respectable.

Glen Sather a tenté de changer le climat en embauchant John Tortorella et en ramenant Sean Avery à New York, mais en bout de ligne, ce sera tout ou rien pour les Rangers.

Matchs à jouer : 14 (Flyers, Flyers, Canadiens, Sabres, Sénateurs, Wild, Thrashers, Penguins, Devils, Hurricanes, Bruins, Canadiens, Flyers, Flyers)

Blessés : Aucun


8e rang – Hurricanes de la Caroline – 78 points (Projection : 91 points)

La troupe de Paul Maurice a connu du succès dernièrement et le retour en ville d’Erik Cole semble avoir ravivé la flamme éteinte qu’il y avait en Eric Staal, le meilleur joueur de l’équipe.

L’attaque produit à un rythme d’enfer mais la question est de savoir si la défensive sera en mesure de tenir le coup. Devant le filet, le jeune Cam Ward n’est également pas le plus solide de sa profession et ça pourrait jouer un vilain tour aux Hurricanes en bout de ligne.

Matchs à jouer : 12 (Capitals, Devils, Islanders, Capitals, Panthers, Sénateurs, Devils, Rangers, Penguins, Islanders, Sabres, Devils)

Blessés : Scott Walker, Joni Pitkanen


9e rang – Panthers de la Floride – 77 points (Projection : 93 points)

En gardant Jay Bouwmeester en Floride à la date limite des transactions, Jacques Martin a tenté le tout pour le tout et si les Panthers ne participent pas aux séries éliminatoires, ce pourrait être la fin de l’ère Martin sous le chaud soleil de Miami.

Nathan Horton ratera fort probablement le reste du mois de mars, ce qui risque de faire très mal à la troupe de Peter DeBoer. Si les Panthers désirent participer aux séries, ils devront se surpasser et pouvoir compter sur un Tomas Vokoun au sommet de sa forme devant le filet.

Matchs à jouer : 14 (Lightning, Capitals, Maple Leafs, Blue Jackets, Hurricanes, Sabres, Flyers, Stars, Sénateurs, Thrashers, Penguins, Flyers, Thrashers, Capitals)

Blessés : Bryan Allen, Rostislav Olesz, Nathan Horton, Bryan McCabe


10e rang – Sabres de Buffalo – 75 points (Projection : 90 points)

Au tout dernier rang de cette course, on y trouve les Sabres de Buffalo, une équipe énigmatique. L’équipe a manqué énormément de constance cette saison et c’est pourquoi les Sabres se retrouvent actuellement en si fâcheuse position. L’attaque est menée de belle façon par Derek Roy et Tomas Vanek.

Le gros problème est que Ryan Miller s’est blessé pour une période indéfinie le 22 février dernier et c’est le Québécois Patrick Lalime qui le remplace. Ce sera donc difficile pour les Sabres de se tailler une place en séries.

Matchs à jouer : 14 (Thrashers, Sénateurs, Flyers, Rangers, Panthers, Maple Leafs, Canadiens, Thrashers, Capitals, Devils, Red Wings, Maple Leafs, Hurricanes, Bruins)

Blessés : Ryan Miller



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos