Agence QMI
Agence QMI

Finale de la Coupe Stanley : un duel émotif pour Nate Schmidt

Finale de la Coupe Stanley : un duel émotif pour Nate Schmidt

Photo AFP

Agence QMI

Tout comme son directeur général George McPhee, le défenseur Nate Schmidt affrontera son ancienne équipe lorsque les Golden Knights de Vegas accueilleront, lundi, les Capitals de Washington lors du premier match de la finale de la Coupe Stanley.

L'arrière a entamé sa carrière dans la Ligue nationale de hockey (LNH) avec la formation de la capitale américaine lors de la campagne 2013-2014. Après quatre saisons, il n'a pas été protégé en vue du repêchage d'expansion.

Étant très rarement utilisé plus de 20 minutes par match à Washington, Schmidt a obtenu plus de responsabilités dans la Ville du vice, passant en moyenne 22 min 14 s par match lors de la saison régulière, un sommet au sein de l'équipe d'expansion. Une tendance qui s'est poursuivie lors des éliminatoires.

Il aura maintenant l'occasion de prouver une fois de plus aux Capitals qu'ils ont eu tort de ne pas le retenir.

«C'est une situation assez incroyable en tenant compte de tout ce qui s'est passé depuis les éliminatoires l'année dernière, a laissé entendre Schmidt, dans une entrevue avec le "Las Vegas Review-Journal". Je ne sais pas comment décrire comment je me sens présentement.»

Une pause de deux semaines

Schmidt a gardé contact avec plusieurs anciens coéquipiers des Capitals depuis qu'il a été sélectionné par les Knights, entretenant des relations d'amitié avec certains d'entre eux. Il a toutefois rappelé qu'il était difficile de fraterniser avec l'ennemi en finale.

«Pour les deux prochaines semaines, ils représentent un groupe de mauvais garçons, a imagé l'arrière. Un groupe de gars que je n'aime pas du tout.»

Une motivation supplémentaire

McPhee, tout comme Schmidt, risque de passer par une plus large gamme d'émotions en finale, lui qui a également été mis de côté par les Capitals, étant limogé en 2014. De l'avis de Schmidt, le DG sera capable de maintenir le cap malgré cette situation particulière.

«Peut-être que ce sera un peu différent d'entrer dans ce bâtiment (le Capital One Arena) pour lui, mais en dehors de cela, je crois que ce sera comme d'habitude.»

La finale de la Coupe Stanley se mettra en branle lundi à 20h.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos