André Cyr
Journal de Montréal

Un rêve réalisé pour Desbiens

Un rêve réalisé pour Desbiens

AFP

André Cyr

GANGNEUNG | Jocelyne Laroque jouait son 100e match de hockey international avec l'équipe canadienne, mais c'est probablement Ann-Renée Desbiens qui se souviendra le plus de cette journée.

La gardienne de but de La Malbaie a disputé son premier match avec l'équipe canadienne, repoussant les 18 tirs des Athlètes olympiques de Russie, en route vers une victoire de 5-0 dans une rencontre de la ronde préliminaire.

«Mon rêve est enfin devenu réalité», s'est exclamée Desbiens face aux journalistes.

«Le fait de m'être entraînée avec les meilleures joueuses au monde (ses coéquipières) qui ont toutes des tirs dangereux, et d'avoir joué plusieurs matchs préparatoires m'a donné tellement de confiance.»

Manque de punch

Les Russes n'ont été dans le coup qu'en première période, où aucune équipe n'a pu s'inscrire au pointage.

À leur décharge, il faut dire qu'elles se sont présentées sur la glace de l'aréna Kwandong privées de quelques-unes de leurs joueuses qui ont été convaincues de dopage.

Ça leur aurait pris un «petit remontant» comme on dit en bon québécois, mais on les soupçonne de ne plus vouloir prendre de chances de ce côté!

1, 2, 3

Les vannes se sont ouvertes par la suite alors que les protégées de Laura Schuler ont inscrit cinq buts sans réplique.

Rebecca Johnston, qui entrait en trombe dans l'enclave, a d'abord accepté une passe parfaite de Brianne Jenner postée derrière le filet, pour prendre la gardienne Nadezhda Morozova en défaut.

Puis Hayley Irwin, en supériorité numérique, a fait dévier un lancer de loin de Johnston, sur lequel Morozova n'a eu aucune chance.

Mélodie Daoust avec un but en fin de deuxième et un autre en troisième, puis Johnston avec son deuxième filetdu match, ont complété le pointage,

«J'avais vraiment hâte que le tournoi commence, a raconté Daoust. Cinq buts, c'est un bon départ. Ça nous donne confiance pour la suite des choses.»

La prolifique attaquante a aussi tenu à lancer quelques fleurs à l'héroïne du jour. «Ann-Renée a obtenu un blanchissage à son tout premier départ. Voilà qui est tout simplement incroyable...»

On vous rappelle le format inhabituel du tournoi. Il y a deux groupes de quatre équipes. Les deux meilleures équipes du groupe fort, le groupe A (le Canada, les États-Unis, la Finlande et la Russie) avanceront immédiatement en demi-finale. Les deux autres batailleront en quart-de-finales avec les deux meilleures équipes du groupe faible, le groupe B (la Corée, le Japon, la Suède et la Suisse.)



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos