Agence QMI
Agence QMI

Le rouleau compresseur des Golden Knights continue sa route

Le rouleau compresseur des Golden Knights continue sa route

AFP

Agence QMI

Les Golden Knights de Vegas semblent impossibles à stopper et les Predators de Nashville ont vu mardi de quel bois ils se chauffent, puisque la troupe de l'entraîneur-chef Gerard Gallant a signé un huitième gain consécutif.

Grâce à sa victoire de 3-0, le club du Nevada a prolongé à 13 sa séquence de parties sans revers en temps réglementaire. L'équipe d'expansion n'a pas perdu depuis le 1er décembre et continue sa domination dans l'Association de l'Ouest, à la grande surprise des observateurs de la planète hockey. Elle compte 56 points en vertu d'une fiche éloquente de 27-9-2 et a encaissé seulement deux défaites à la régulière en 20 joutes devant ses partisans.

Certes, le gardien Marc-André Fleury a son mot à dire dans les succès des siens. Il a réalisé deux blanchissages à ses trois plus récentes sorties et présente une fiche de 5-0-1 depuis son retour au jeu le 12 décembre.

«C'est toujours un travail en constante évolution, car ce n'est jamais parfait, a commenté le Sorelois au site NHL.com. Quand vous réussissez un jeu blanc, ça ne signifie pas que tout était beau de mon côté. Je sais qu'il y a des aspects à peaufiner, mais c'est définitivement bien d'être récompensé avec un blanchissage.»

D'ailleurs, le boulot accompli par les gardiens des Knights est source de nombreuses louanges des autres joueurs de l'équipe.

«Il a été excellent, tout le monde se sent en confiance quand il est là, a déclaré l'attaquant Reilly Smith, auteur d'un but en deuxième période face aux Predators. C'est la même chose lorsque [Malcolm] Subban est devant le filet. C'est bien d'être capable de jouer avec autant de confiance derrière soi.»

Respect de l'adversaire

Finalistes de la Coupe Stanley le printemps dernier, les Predators ont reconnu le mérite de leurs rivaux.

«Vous ne pouvez pas être si haut dans le classement à mi-chemin de la campagne si vous n'êtes pas une bonne équipe. Ils sont légitimement là où ils doivent être et forment réellement un bon club», a dit le défenseur Roman Josi au quotidien «USA Today».

«Pendant quatre minutes au deuxième tiers, on a commis trop d'erreurs et ça nous a coûté le match. Ils ont une bonne équipe», a laconiquement résumé l'entraîneur-chef Peter Laviolette à NHL.com.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos