Agence QMI
Agence QMI

Hockey Canada demande à la KHL de permettre à ses joueurs d'aller aux Olympiques

Hockey Canada demande à la KHL de permettre à ses joueurs d'aller aux Olympiques

Photo les archives, AFP

Agence QMI

Hockey Canada a fait une demande formelle à la Ligue continentale russe (KHL) lui priant de permettre aux joueurs évoluant dans ce circuit de participer aux Jeux olympiques de Pyeongchang cet hiver.

Dans une lettre envoyée aux dirigeants de la meilleure ligue de Russie, Hockey Canada, ainsi que des fédérations de hockey de pays européens ont demandé à la KHL de confirmer la participation de ses joueurs aux Olympiques, a rapporté le réseau Sportsnet, mercredi.

Le Canada et ces États comptent sur des joueurs évoluant dans cette ligue pour constituer leur équipe nationale qui représentera son pays aux prochains Jeux d'hiver, en février 2018.

Plus tôt ce mois-ci, l'organisation russe a mentionné qu'elle pourrait ne pas permettre aux joueurs évoluant dans son circuit, qu'ils soient Russes ou étrangers, de participer aux Jeux d'hiver. Toutefois, le président de la Fédération internationale de hockey sur glace (FIHG), René Fasel, a mentionné que la KHL n'avait pas le pouvoir d'interdire aux joueurs étrangers de participer aux Olympiques, puisqu'elle est sous l'égide de la Fédération russe de hockey sur glace, qui dépend de son organisation. Ce n'est pas le cas de la Ligue nationale de hockey, qui est en quelque sorte une ligue privée, qui ne relève ni de Hockey Canada ni de la FIHG, et qui peut donc empêcher ses joueurs d'y participer.

Cette menace de la KHL a été formulée parce que tous les athlètes russes pourraient être bannis des Olympiques en Corée du Sud en raison des scandales de dopage organisé qui ont touché la Russie. Le Comité international olympique (CIO), qui mène une enquête concernant des fraudes sportives survenues aux Jeux de Sochi, pourrait proscrire tous les Russes ou encore leur permettre de participer, mais seulement à titre individuel, sans porter les couleurs de leur pays, ce qui a indigné les autorités de Moscou. La décision finale du CIO est attendue le 5 décembre, selon Sportsnet.




Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos