Jonathan Bernier
Agence QMI

Un premier match contre les Rangers cette saison

Jonathan Bernier

Carey Price et ses coéquipiers souhaiteront se servir de l'enthousiasme de leurs partisans ce samedi soir pour faire oublier l'humiliante défaite subie au Minnesota, jeudi.

Cependant, la tâche ne s'annonce pas de tout repos face aux Rangers de New York que le Canadien affrontera pour la première fois de la saison.

La troupe d'Alain ­Vigneault s'amène dans la métropole après avoir gagné huit de ses 12 derniers matchs et de 11 de ses 16 dernières rencontres.

Dans la compétitive section Métropolitaine, les Rangers pointent au quatrième rang. Toutefois, ils n'accusent qu'un point de retard sur le Tricolore et la troisième position de l'Association de l'Est.

Ayant reçu la visite des Maple Leafs vendredi soir, les Rangers disputeront un deuxième match en deux soirs. Précisons cependant qu'ils n'avaient pas joué depuis samedi.

L'adversaire favori de Price

Totalement éclipsé par Devan Dubnyk jeudi, Price pourrait se faire justice face à Henrik Lundqvist, un autre des hommes masqués les plus fiables du circuit Bettman. Le gardien d'Anahim Lake a toujours connu énormément de succès face aux Blueshirts, comme en fait foi sa fiche de 12-5-1.

Il a blanchi les ­Rangers à sept reprises, ce qui est un sommet pour lui face aux 29 autres équipes de la LNH. Il présente une moyenne de buts alloués de 1,74 et un taux d'efficacité de ,943. Dans un cas comme dans l'autre, il n'y a que contre les Coyotes de l'Arizona où Price a fait mieux.

De son côté, Lundqvist -qui a toutefois été utilisé vendredi soir- affiche un dossier de 14-15-2 (deux jeux blancs), une moyenne de buts alloués de 2,77 et un taux d'efficacité de ,900 face au Canadien.

Peu de buts à prévoir

Bien que deux des ­quatre meilleures attaques de la LNH croiseront le fer, si l'on se fie au passé récent des affrontements entre ces deux formations originales, l'équipe qui marquera deux buts prendra une sérieuse option sur la victoire.

Si on fait exception de la confrontation en finale de l'Association de l'Est, au printemps 2014, 14 des 15 derniers matchs entre les deux équipes ont vu la perdante être blanchie ou n'inscrire qu'un seul but.

Nash de retour

Absent des huit rencontres précédentes en raison d'une blessure à l'aine, Rick Nash a profité de la visite des Leafs pour renouer avec ­l'action.

La défensive du Canadien devra avoir Michael Grabner à l'œil. L'Autrichien a inscrit cinq buts à ses trois ­derniers matchs.

Du renfort

Par ailleurs, le Canadien pourra compter sur les services des attaquants Alex Galchenyuk et Andrew Shaw, qui effectueront un retour au jeu samedi soir, face aux Rangers de New York.

Galchenyuk avait subi une blessure au bas du corps le 4 décembre, face aux Kings de Los Angeles après une collision avec Anze Kopitar. Le joueur de centre a connu un excellent début de saison, ayant amassé 23 points en 25 matchs.

De son côté, Shaw a subi une commotion cérébrale le 12 décembre après avoir été solidement mis en échec par le défenseur des Bruins de Boston Torey Krug. L'ancien des Blackhawks de Chicago a récolté 15 points en 29 rencontres avant de tomber au combat.

Andrei Markov et David Desharnais ne seront pas en mesure d'affronter les Rangers, tout comme Brendan Gallagher et Greg Pateryn.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos