Mylène Richard
Agence QMI

Les Canadiennes plus motivées que jamais

Les Canadiennes plus motivées que jamais

Marie-Philip Poulin lors de la Classique hivernale féminine.Photo Maddie Meyer/Getty Images/AFP

Mylène Richard

MONTRÉAL - Fortes de leur expérience à la Classique hivernale Bridgestone de la Ligue nationale de hockey, les joueuses des Canadiennes de Montréal sont gonflées à bloc pour la seconde moitié de leur saison.

«On cherche toujours à faire du bon team building pour essayer de renforcir les liens. Cet événement a donc été vraiment bénéfique. C'était incroyable! On a eu du plaisir. Ça va être bon pour la suite», a assuré l'entraîneur-chef Dany Brunet, qui a eu la chance d'être épaulé par Réjean Houle, Guy Lafleur et Yvan Cournoyer derrière le banc au Gillette Stadium de Foxboro.

«C'était une très belle expérience, tant pour la Ligue canadienne de hockey féminin [LCHF] que pour notre organisation», a rappelé l'attaquante Katia Clément-Heydra.

La recrue s'est d'ailleurs illustrée dimanche dernier, dans une victoire convaincante de 7-0 sur les Blades de Boston, quelques jours à peine après avoir vécu l'effervescence du premier match féminin professionnel en plein air.

«On a rencontré une équipe [les Blades] qui se cherchait un peu, a observé Brunet. L'important pour nous, c'était de conserver nos bonnes habitudes. Il ne fallait pas trop étirer l'élastique.»

De bonnes bases

Marie-Philip Poulin garde également les deux pieds sur terre. Héroïne nationale des deux derniers Jeux olympiques, elle est très heureuse d'avoir gagné deux parties au Complexe Bell, le centre d'entraînement du Canadien de Montréal, la fin de semaine dernière.

«Deux matchs à Brossard avec autant de spectateurs, c'est super. On ne tient rien pour acquis, car la vraie saison commence après Noël. L'intensité va augmenter et notre but est de gagner la coupe Clarkson.»

Le retour de Poulin dans la LCHF se fait sentir à plusieurs points de vue. La jeune athlète de 24 ans domine avec une récolte de 22 points, dont 12 filets, en 10 duels seulement.

De son côté, la gardienne Charline Labonté détient la meilleure moyenne de buts alloués du circuit avec 1,33.

Optimistes

«Ça donne confiance à tous les trios, car toutes les lignes ont compté [face aux Blades]. C'est bon pour la seconde moitié de saison», a enchaîné Kim Deschênes, qui a inscrit le premier but de la Classique hivernale féminine.

Les derniers jours ont donc donné des ailes aux Canadiennes, qui visiteront les Furies (4-11-1) à Toronto, samedi et dimanche.

Après 12 rencontres cette saison, la troupe de Brunet (10-2) occupe le troisième rang du classement, derrière l'Inferno de Calgary (12-2) et le Thunder de Brampton (11-5). Mais Montréal est l'équipe qui a disputé le moins de matchs, tout en étant invaincue devant ses partisans.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos