Mylène Richard
Agence QMI

Une saison olympique particulière pour les Stars

Une saison olympique particulière pour les Stars

Les Stars seront privées de plusieurs joueuses importantes cette saison. / Photo Courtoisie

Mylène Richard

MONTRÉAL – C’est sans plusieurs membres des équipes olympiques que les Stars de Montréal entameront leur saison au sein de la Ligue canadienne de hockey féminin (LCHF) face aux championnes en titre, les Blades de Boston, samedi.

La formation se lancera ainsi à la conquête de la coupe Clarkson, guidée par un nouvel entraîneur, Dany Brunet, et une nouvelle capitaine, Cathy Chartrand.

«C’est sûr que c’est une année particulière avec les Jeux, a avoué Brunet lors d’une entrevue téléphonique. Mais ça donne l’opportunité à plusieurs de prendre de l’expérience. Nous avons 24 matchs pour se préparer aux séries.»

En raison du tournoi olympique, les Stars seront privées des défenseuses Catherine Ward, Lauriane Rougeau, sélectionnée au premier tour du plus récent repêchage de la LCHF, et Julie Chu, de la gardienne Charline Labonté, ainsi que des attaquantes Caroline Ouellette, Meghan Agosta-Marciano et Haley Irwin. Chu, une Américaine, Ouellette et Labonté ont confirmé leur retour à la suite des Jeux de Sotchi.

«Toutes les équipes sont dans le même bateau, a assuré Brunet. C’est évident que ça va changer beaucoup la dynamique quand elles reviendront. Il y a une saison avant les Olympiques et une après. Il sera important de bien les intégrer au reste de l’équipe afin que la chimie soit excellente.»

Les Stars pourront toutefois compter sur le retour de Sarah Vaillancourt, qui a annoncé il y a quelques mois sa retraite de la compétition internationale, ainsi que sur la recrue par excellence de la dernière campagne, Ann-Sophie Bettez.

«L’objectif est le même, a pour sa part mentionné Chartrand. Toute l’équipe est sur la même page. On voudrait offrir la coupe à Lisa-Marie [Breton-Lebreux, ancienne capitaine], qui a tant donné à ce club pendant de nombreuses années.»

Devant le filet

Pour y parvenir, les Stars feront confiance à un nouveau duo de gardiennes de but.

Kim St-Pierre et Jenny Lavigne étant enceintes, Labonté s’entraînant avec Équipe Canada, tout reposera sur les épaules de Catherine Herron et de Meghan Corley-Byrne. Pour Herron, nièce de l’ancien gardien du Canadien de Montréal Denis Herron, il s’agira d’un retour avec la formation montréalaise.

«Catherine a beaucoup d’expérience et elle est mature, même si elle n’a pas vu trop d’action avec l’équipe dans le passé, a indiqué Brunet. On souhaite qu’elle soit notre numéro 1, mais on va donner l’opportunité aux deux gardiennes de se faire valoir et il n’y a rien de mieux qu’une saine compétition devant le filet.»

Dix recrues

Brunet et ses adjoints Philippe Trahan et Kelly Sudia devront composer avec 10 nouvelles hockeyeuses dont la plupart proviennent des programmes universitaires canadien et américain.

«Je ne suis pas tellement inquiet pour elles, a dit l’instructeur-chef. Je m’attends à de l’adversité. Notre objectif est de les faire progresser et d’évaluer leur capacité d’adaptation à la ligue.»

La nouvelle capitaine abonde dans le même sens. «C’est une année difficile, surtout pour les jeunes joueuses qui, peut-être, devront laisser leur place à celles qui reviendront des Olympiques. On en a discuté et tout le monde comprend la situation.»

«Cassandra Dupuis [Université de Montréal] a bien fait jusqu’à maintenant et elle pourra même avoir un rôle offensif avec nous, a analysé Brunet. À la ligne bleue, Stacie Tardiff [Université McGill] a démontré de belles attitudes.»

Camille Dumais, de l’Université North Dakota, et Fannie Desforges, de l’Université d’Ottawa, seront également à surveiller.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos