La Coupe la plus relevée de l'histoire?

Coupe

Seth Jones, le défenseur des Winterhawks de Portland  Photo Archives / Agence QMI


Ryan Pyette

LONDON - Chaque année, la Ligue canadienne de hockey organise un match qui rassemble les plus grandes vedettes de son circuit, afin que les directeurs généraux et les dépisteurs de la Ligue nationale puissent les voir de plus près.

Cette année, ils peuvent annuler l'événement. Ils bénéficieront d'un tournoi complet, possiblement de neuf matchs, afin de faire valoir leurs plus beaux talents. Il s'agit de la Coupe Memorial.

Le défenseur Seth Jones, des Winterhawks de Portland, est le favori pour être nommé au premier rang par l'Avalanche du Colorado cet été. Il sera scruté à la loupe encore lorsque les champions de la Ligue de l'Ouest joueront sur la patinoire de Saskatoon. C'est un fait plutôt rare.

Durant la dernière décennie, seulement deux joueurs sélectionnés premiers ont disputé le tournoi de la Coupe Memorial avant le repêchage : Taylor Hall, des Oilers d'Edmonton, avec Windsor en 2010, et Sidney Crosby, des Penguins de Pittsburgh, avec Rimouski en 2005.

Si Jones n'est pas appelé en premier au New Jersey, ce sera sûrement parce que les noms de Jonathan Drouin ou de Nathan MacKinnon auront été prononcés avant le sien. Les deux prolifiques buteurs sont aussi du tournoi, avec les Mooseheads de Halifax, champions de la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

Et ne faut pas sous-estimer les Knights de London, rois de la Ligue de l'Ontario depuis deux ans, qui misent sur trois joueurs susceptibles de trouver preneur dès le premier tour : le gros défenseur russe Nikita Zadorov, le meilleur joueur des séries et héros du septième match Bo Horvat et l'électrisant marqueur Max Domi.

Vous voulez voir en action le meilleur gardien disponible au prochain repêchage? Il suffira de surveiller le filet des Mooseheads et Zachary Fucale.

Les temps changent

Généralement, les équipes qui se qualifient pour la Coupe Memorial sont composées de joueurs sélectionnés tôt lors des derniers repêchages et de vétérans d'âge junior. Mais les temps changent. Ce tournoi sera le paradis des recruteurs.

Au-delà des gros noms, ils pourront constater si les Knights seront en mesure de venger leur revers en finale de l'an dernier. Ou encore, si c'est l'heure pour les dominants Mooseheads ou les controversés Wintherhawks - dont le directeur général et entraîneur-chef Mike Johnston a été suspendu pour la saison après avoir donné illégalement des cadeaux à ses joueurs - d'enlever les grands honneurs.

Les hôtes, les Blades de Saskatoon, battus au premier tour des séries et affamés à l'idée de gagner un premier titre, doivent prouver qu'ils méritent leur place avec ces trois champions.

L'an dernier à Shawinigan, l'événement a donné droit à une compétition relevée. Cette année, elle pourrait être le théâtre du plus grand tournoi de l'histoire de la Coupe Memorial, avec toutes ces futures vedettes.

Le match opposant les Mooseheads aux Winterhawks sera diffusé sur les ondes de la chaîne TVA Sports à 19h, samedi.


Vidéos

Photos