Le Canadien fait des heureux

Dans le secteur Notre-Dame-de-Grâce - Le Canadien fait des heureux

Les patinoires communautaires du Canadien connaissent un vif succès.Agence QMI

Mathieu Boulay

Dernière mise à jour: 06-02-2013 | 11h41

Plusieurs membres et joueurs du Canadien de Montréal ont mis des sourires sur les visages des enfants mardi lors de l'inauguration de la cinquième patinoire communautaire dans le secteur Notre-Dame-de-Grâce de Montréal.

Une quarantaine de jeunes accompagnés de Travis Moen, Lars Eller, Francis Bouillon, Josh Gorges et Colby Armstrong ont patiné sur la surface glacée réfrigérée du parc de la Confédération pour la première fois, malgré la température froide.

Aussi sur Canoe.ca

Le propriétaire et chef de la direction du Canadien Geoff Molson faisait partie des dignitaires qui étaient présents lors de cet événement.

«C'est toujours une bonne chose de voir des enfants s'amuser à l'extérieur et être actifs, a-t-il souligné. Quand notre équipe gagne, c'est sûr que nos partisans sont de bonne humeur.

«Nous sommes contents du début de saison du club et nous espérons que cela continue.»

Du côté du directeur général Marc Bergevin, il a joué la carte de la prudence.

«La saison sera de 48 parties seulement, a-t-il indiqué. On profite de nos succès, mais nous avons encore beaucoup de chemin à faire. Le plus important, c'est de s'améliorer.»

Originaire du quartier montréalais Pointe-Saint-Charles, Bergevin se souvient bien des matchs qu'il disputait à l'aréna Doug-Harvey, situé à distance de pas de la nouvelle patinoire Bleu blanc bouge.

«J'ai joué mon hockey mineur ici contre Sergio Momesso (ancien joueur du Canadien), s'est-il remémoré. Je me souviens que la patinoire extérieure était entretenue avec des pelles et un boyau d'arrosage.

«Cette nouvelle patinoire va inciter les jeunes à jouer au hockey et on sait que ce sport est le plus important à Montréal.»

Des souvenirs d'enfance

Patiner à l'extérieur a rappelé plusieurs souvenirs aux porte-couleurs du Canadien. Une époque qui n'est pas si lointaine pour la recrue Brendan Gallagher.

«Nous avons tous des souvenirs de l'époque où nous jouions au hockey avec des amis sur les patinoires extérieures, a mentionné l'athlète âgé de 20 ans. Ça te rappelle tes origines et c'est plaisant pour nous de voir les enfants avoir du plaisir avec nous.»

Le défenseur Francis Bouillon aime encore fouler les glaces extérieures avec ses jumeaux de 10 ans quand il en a l'occasion.

«Ce sont de très beaux souvenirs, a expliqué Bouillon. C'est une chose qui me manquait en étant professionnel et je suis content de trouver encore le moyen de le faire.

«Les enfants de Notre-Dame-de-Grâce sont chanceux d'avoir une si belle installation. Quand j'étais jeune, j'aurais aimé avoir le même type de patinoire dans mon quartier.»

Popularité

Gallagher a été l'un des favoris parmi les enfants qui ont chaussé les patins. Plusieurs voulaient prendre des photos et obtenir des autographes du numéro 73. Cependant, sa popularité soudaine auprès des amateurs de Montréal ne l'effraye pas.

«C'est le ‘'fun'' de voir leurs sourires sur leurs visages, mais c'est aussi bizarre qu'ils me voient comme un modèle. C'est important d'en être un pour eux en signant des autographes et en prenant des photos.»


Vidéos

Photos