Le Canada éclipse les États-Unis

Championnat

Ryan Strome a été l'un des joueurs importants du match. Photo Mark Blinch / Reuters

Dernière mise à jour: 30-12-2012 | 10h17

Plusieurs partisans des Canadiens de Montréal attendaient ce match pour observer les prouesses d'Alex Galchenyuk, mais ils n'ont pas vu grand-chose.

C'est plutôt Malcolm Subban qui a volé la vedette, limitant Galchenyuk et ses coéquipiers des États-Unis à un but dans une victoire de 2-1 du Canada dimanche à Oufa, en Russie, au Championnat du monde junior de hockey.

Aussi sur Canoe.ca

Le gardien canadien a livré une performance inspirée. En plus d'un arrêt spectaculaire, il n'a cédé qu'une seule fois en 33 lancers. Subban avait accordé trois buts dans chacun de ses deux premiers matchs.

«Mes coéquipiers ont vraiment bien joué en infériorité numérique, a confié Subban. Ils ont seulement laissé passer des tirs de l'extérieur et ça m'a grandement aidé.»

Galchenyuk a quant à lui récolté une mention d'aide dans la défaite.

Pas si convaincante contre l'Allemagne et chancelante face à la Slovaquie, la formation canadienne a finalement démontré l'ampleur de son savoir-faire pour porter sa fiche à trois victoires contre aucune défaite depuis le début du tournoi. Elle a ainsi pris la tête du groupe B.

Ryan Nugent-Hopkins a ouvert la marque en première période, aidé par Jonathan Huberdeau et Mark Scheifele. Ryan Strome a augmenté l'avance de son équipe quelques minutes plus tard, grâce à des passes de Brett Ritchie et Anthony Camara.

«Je pense que nous avons accompli tout un travail d'équipe aujourd'hui [dimanche], a déclaré Nugent-Hopkins. Nous avons été solides pendant 60 minutes.»

«Les rondelles rentraient dans le filet et ça fait du bien de savoir que c'est ce qui se produit en ce moment», a pour sa part indiqué Strome.

Jacob Trouba a été le seul à le déjouer, alors que les Américains ont connu un regain de vie en milieu de troisième période.

Arrêt spectaculaire

Subban a réussi un arrêt spectaculaire quelques instants après ce filet afin de préserver l'avance des joueurs canadiens. Les États-Unis ont ensuite écopé de plusieurs pénalités consécutives qui les ont empêchés de revenir dans la rencontre.

«Nous avons eu nos chances, a déclaré l'entraîneur américain Phil Housley. C'est une chose si nous n'obtenons pas d'occasions de marquer, mais ce n'était pas le cas. Nous devons continuer à maintenir le cap et nous devons nous regrouper pour notre match contre la Slovaquie.»

L'attaquant J.C. Lipon n'était pas en uniforme pour les vainqueurs, lui qui purgeait son match de suspension pour un coup décerné contre la Slovaquie.

Le Canada renouera avec l'action dès lundi matin avec au menu un affrontement de taille. Les représentants de l'unifolié croiseront le fer avec leurs rivaux de toujours, les Russes. L'équipe gagnante terminera en tête du groupe B et accèdera directement à la demi-finale.

«Il va y avoir tout un tas de partisans prêts à nous huer, a souligné Ryan Murphy à propos du duel face aux Russes. Nous n'avons besoin de rien de plus pour nous motiver. Nous serons prêts.»

Subban a été nommé le joueur du match pour le Canada. John Gibson, le gardien des États-Unis, a reçu le même honneur pour les perdants.


Vidéos

Photos