Galchenyuk sera invité

Si

Alex Galchenyuk Photo Jamie Sabau/Getty Images/AFP

MONTRÉAL - Le directeur général du Canadien de Montréal, Marc Bergevin, a indiqué lundi qu'Alex Galchenyuk sera invité au camp d'entraînement de l'équipe si le lock-out de la Ligue nationale de hockey (LNH) se règle prochainement.

Bergevin a confirmé cette information lors de la visite de l'organisation montréalaise à l'hôpital Sainte-Justine.

«S'il y avait une entente entre les deux parties, Galchenyuk pourrait revenir ici pour participer au camp, a-t-il confié. Mon intention est de le ramener à Montréal. Je pense qu'avec son début de saison et son calibre, il y a une possibilité qu'il reste ici. C'est pourquoi j'aimerais le voir en action pour pouvoir mieux évaluer son jeu.»

Le directeur général est clair: il préférerait voir Galchenyuk au camp d'entraînement plutôt que de le laisser participer au Championnat mondial de hockey junior. Et le pilote du Tricolore, Michel Therrien a la même vision des choses.

«Si ça commençait bientôt, oui, c'est notre intention de le faire venir à Montréal. Galchenyuk a pris son envol depuis un mois. Reste maintenant à voir comment il se comporterait avec des joueurs de la LNH.»

Le joueur vedette du Sting de Sarnia participe actuellement au camp préparatoire de l'équipe américaine en prévision du Championnat mondial de hockey junior, qui aura lieu à Oufa, en Russie.

Les États-Unis pourraient être privés du premier choix du Tricolore au dernier repêchage pour ce tournoi annuel. Cependant, une entente dans la LNH doit être paraphée.

Un joueur polyvalent

Galchenyuk est un joueur de centre naturel. Il a toutefois été assigné à l'aile par son entraîneur, ce qui ne semble pas déranger l'état-major du Canadien.

«On le voit comme un joueur de centre, mais le fait qu'il puisse jouer à diverses positions est très encourageant, a précisé Therrien. C'est un avantage et c'est bon tant pour lui que pour l'équipe.»

«Le mieux, c'est qu'il puisse jouer à plusieurs positions, a pour sa part affirmé Bergevin. Il peut nous aider au centre, mais s'il est capable de jouer à l'aile, ça donne plus d'options pour Michel (Therrien). Un joueur de son calibre, qui peut jouer à plusieurs positions, c'est très important.»

En 31 matchs avec le Sting cette saison, l'attaquant a inscrit 52 points, dont 22 buts.



Vidéos

Photos