Benoît Rioux
Agence QMI

Tiger Woods aura fait jaser en 2017

Tiger Woods aura fait jaser en 2017

AFP

Benoît Rioux

Même si les Américains Dustin Johnson, Jordan Spieth et Justin Thomas sont ceux qui ont le mieux performé sur le circuit de la PGA, aucun nom ne semble avoir résonné plus fort que celui de leur compatriote Tiger Woods auprès du grand public en 2017.

Il suffisait d'un retour au jeu du célèbre golfeur de 41 ans pour créer l'événement de l'année, il y a quelques semaines, dans le cadre du Hero World Challenge.

Woods avait aussi fait parler de lui plus tôt, soit au mois de mai, pour de mauvaises raisons. Il avait ainsi été appréhendé pour conduite avec les facultés affaiblies, en Floride, car il dormait au volant de sa voiture rangée sur l'accotement.

Sur le terrain, Thomas en a surpris plusieurs en remportant son premier tournoi du Grand Chelem, à 24 ans, lors du Championnat de la PGA. D'ailleurs, il a été choisi le joueur de l'année par ses pairs, a annoncé la PGA en octobre.

Thomas, qui vient au troisième rang mondial, a totalisé cinq triomphes au cours de l'année. Il a par ailleurs gagné la Coupe FedEx et la bourse de 10 millions $, à la suite d'une deuxième place au Championnat du Tour, du 21 au 24 septembre.

Spieth a obtenu trois titres, dont celui de l'Omnium britannique.

Même s'il n'a pas remporté un tournoi majeur, Dustin Johnson termine l'année au sommet du classement mondial. Brooks Koepka et Sergio Garcia sont ceux ayant enlevé les honneurs des autres compétitions du Grand Chelem, soit l'Omnium des États-Unis et le Masters.

Au Canada, le meilleur golfeur de 2017 aura été Adam Hadwin, originaire de Moose Jaw, en Saskatchewan. Il a notamment remporté le Championnat Valspar, en Floride, au mois de mars. Hadwin a terminé l'année au 59e échelon.

Anne-Catherine Tanguay à surveiller

Chez les femmes, la nouvelle de l'année au Québec demeure l'obtention pour Anne-Catherine Tanguay d'un laissez-passer pour évoluer en permanence à la LPGA en 2018. La Québécoise a reçu sa carte de joueuse à temps plein en finissant huitième au classement des boursières du circuit Symetra.

De son côté, Maude-Aimée LeBlanc a connu un bon début d'année, terminant à égalité au septième rang lors de l'Omnium d'Australie du circuit de la LPGA. Elle n'a toutefois pu maintenir la cadence, si bien qu'elle aura un laissez-passer conditionnel pour le plus grand circuit professionnel féminin en 2018.

La Chinoise Shanshan Feng est numéro 1 au monde. Elle est suivie par la Sud-Coréenne Sung Hyun Park, qui a remporté l'Omnium des États-Unis.

Brooke M. Henderson demeure la meilleure Canadienne, elle qui occupe le 14e rang mondial. Elle a remporté deux tournois en 2017, soit la Classique Meijer et l'Omnium de la Nouvelle-Zélande. Son résultat le plus payant, pour une bourse de 322 446 $, demeure sa deuxième place au Championnat KPMG.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos