Agence QMI
Agence QMI

Les Américains l'emportent sans trop de difficulté

Les Américains l'emportent sans trop de difficulté

AFP

Agence QMI

La formation internationale s'est bien débrouillée dimanche, lors de la dernière journée d'activité de la 12e édition de la Coupe des Présidents qui est présentée au Club de golf Liberty National, mais l'équipe américaine a tout de même été couronnée championne.

Les Américains ont remporté seulement trois des 12 duels présentés, mais ils ont tout de même gagné la compétition par la marque de 19-11.

L'équipe internationale a gagné six confrontations, tandis que trois ont terminé égales.

C'est la victoire de Daniel Berger face à Si Woo Kim qui a permis aux favoris de la foule de l'emporter.

«C'est tout un sentiment, a avoué Berger après avoir vaincu Kim dans une entrevue publiée sur le site web officiel de la PGA. Je ne sais pas quoi dire! C'est plaisant de faire partie de l'équipe et évidemment, c'est encore plus fantastique de l'emporter. C'était vraiment un effort d'équipe. Ce n'est pas seulement moi qui ai fait le travail.»

À 24 ans, Berger est du même coup devenu le plus jeune joueur de l'histoire à remporter l'affrontement décisif, lors de la Coupe des Présidents.

Domination

Depuis la création de cet événement, les joueurs des États-Unis ont largement dominé leurs adversaires en maintenant une fiche de 10-1-1.

Phil Mickelson a pour sa part pris part à son 100e match en carrière, lors de cette compétition. Il a vaincu le Canadien Adam Hadwin 2 et 1 dans ce qui s'est avéré être le dernier affrontement de la journée.

Lors de la prochaine édition en 2019, le tournoi se déroulera au terrain Royal Melbourne, en Australie. La formation internationale agira donc à titre d'hôtesse.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos