Rory McIlroy s'établit comme le numéro 1

Revue

Rory McIlroy  Photo AFP / Archives


Mylène Richard

MONTRÉAL - Après avoir échangé le premier rang mondial avec l'Anglais Luke Donald à maintes reprises en 2012, le Nord-Irlandais Rory McIlroy s'est finalement établi comme le véritable numéro 1.

Même s'il a connu un creux de vague au milieu de l'été, McIlroy a remporté quatre victoires au sein du circuit de la PGA, dont un tournoi majeur (Championnat de la PGA), ainsi qu'un titre en Europe. Il s'est classé à 20 reprises dans le top 10.

C'est donc sans surprise que McIlroy a été nommé le joueur de l'année, lui qui a empoché plus de 8 millions $. À 23 ans, il est devenu le plus jeune golfeur à recevoir cet honneur depuis Tiger Woods en 1998. En vertu de ses six gains en carrière au sein de la PGA, McIlroy a rejoint Woods et Jack Nicklaus dans le club sélect des athlètes ayant gagné au moins six événements avant l'âge de 24 ans.

Au classement mondial, McIlroy devance Donald, Woods, l'Anglais Justin Rose et l'Australien Adam Scott. Pointant au 177e rang, Graham DeLaet a été le meilleur Canadien.

Le Tigre se relève

Après quelques années sombres, Woods a ressorti les griffes. Celui qui n'avait pas gagné depuis septembre 2009 a notamment mis la main sur son 74e titre de la PGA. L'athlète de 36 ans est devenu le deuxième golfeur le plus prolifique de l'histoire du circuit, devant Nicklaus (73). Seul le légendaire Américain Sam Snead, avec 82 titres, précède Woods. Ce dernier a gagné trois événements en 2012.

Seule ombre au tableau : sa piètre performance à la Coupe Ryder, où les États-Unis ont échappé une confortable avance lors de la dernière journée pour finalement subir une dégelée aux mains de l'Europe.

Parmi les autres faits marquants, on note les victoires de Bubba Watson (Tournoi des Maîtres), Webb Simpson (Omnium des États-Unis) et Ernie Els (Omnium britannique).

Couples entre au Temple

L'Américain Fred Couples a été admis au Temple de la renommée du golf en 2012. Le vainqueur du Tournoi des Maîtres en 1992 a remporté un total de 15 titres de la PGA.

L'ex-numéro 1 mondial est toujours actif au sein du circuit des Champions et il a entre autres, triomphé à l'Omnium senior des États-Unis en juillet. Il a cependant déclaré forfait pour le Championnat de Montréal, remporté par Mark Calcavecchia.

LeBlanc fait sa place

Maude-Aimée LeBlanc a connu des hauts et des bas à sa première année sur les allées de la LPGA. Alors qu'elle connaissait de bons moments, elle a dû mettre un terme à sa saison en août en raison de maux de dos.

La Sherbrookoise de 23 ans a tout de même eu le temps de participer à huit tournois et elle a cumulé 43 165$ en gains. LeBlanc s'est avéré l'une des meilleures cogneuses du circuit, maintenant une moyenne de 282 verges sur les coups de départ.

En 2013, elle ne sera pas l'unique représentante du Québec, puisque Sara-Maude Juneau a mérité sa carte d'accès de la LPGA.

Au sommet du classement féminin, la Taïwanaise Yani Tseng a fait montre de constance, elle qui a obtenu trois triomphes et 11 tops 10.

Par ailleurs, une nouvelle page d'histoire a été écrite au légendaire club de golf Augusta National, alors que deux femmes y sont devenues membres pour la première fois en 2012.

Vidéos

Photos