Richard Boutin
Agence QMI

Vert & Or de l'Université de Sherbrooke: les Renards ont encore faim

Vert & Or de l'Université de Sherbrooke: les Renards ont encore faim

Charles BrousseauYves Longpré/Vert & Or de l'UdeS

Richard Boutin

Charles Brousseau assure que le Vert & Or de l'Université de Sherbrooke n'est pas rassasié après avoir obtenu son billet pour la danse d'après-saison lors du dernier match de la saison régulière en vertu d'une remontée au 4e quart face aux Stingers de Concordia.

«Nous sommes encore vraiment affamés, a illustré le secondeur de 5e année. Nous avons retrouvé notre énergie du début de saison. La victoire contre Concordia a fait du bien parce que nous avions perdu peu à peu de l'énergie et de la confiance. Notre saison est effacée. Nous avons obtenu une opportunité de plus de montrer ce qu'on peut faire. Sur le plan personnel, ça prolonge ma carrière. C'est toujours spécial de jouer à Québec surtout à ma dernière année. Mes amis et ma famille seront présents.»

Le natif de la région de Lotbinière garde espoir malgré les insuccès répétés du Vert & Or face au Rouge et Or.

«Nous sommes conscients que nous n'avons pas eu beaucoup de succès contre le Rouge et Or et que nous avons reçu une bonne leçon lors dernier match, mais on ne sait jamais ce qui peut arriver dans le sport, a souligné le produit des Faucons de Lévis-Lauzon. Il y a des surprises à chaque semaine. Dans les séries éliminatoires, on débute tous avec une fiche de 0-0 et il ne s'agit que d'un match.»

Les succès de l'offensive sherbrookoise lors du dernier match ont soulagé l'unité défensive. «On attendait cet appui depuis quelques parties, a reconnu le natif d'Issoudun. Cela a fait vraiment du bien. Ce fut satisfaisant de rester un peu plus longtemps sur le banc et d'avoir le temps d'apporter les ajustements.»



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos