Etienne Bouchard
Agence QMI

Deux Carabins ont vécu une grande expérience

Deux Carabins ont vécu une grande expérience

Nicholas Narbonne Bourque. Photo Michel Desbiens / Agence QMI

Etienne Bouchard

MONTRÉAL - Nicholas Narbonne Bourque et Maïko Zepeda n'ont pas à rougir de leur présence aux essais régionaux de la NFL tenus au complexe d'entraînement des Ravens de Baltimore, samedi, à Owing Mills. Les deux membres des Carabins de l'Université de Montréal (UdeM) se sont fait remarquer grâce à leur préparation exemplaire et le sérieux de leurs démarches.

Les vétérans des Bleus ont bien utilisé leur vécu pour montrer aux nombreux recruteurs leur savoir-faire. Même si l'appel du plus important circuit de football au monde n'est pas garanti, ils ont gagné des points, sans compter qu'ils seront mieux armés pour participer au camp d'évaluation de la Ligue canadienne (LCF), le 9 mars.

«Ce fut une très bonne fin de semaine, a admis avec le sourire Narbonne Bourque. On a prouvé qu'au Québec, il y a un bon niveau de compétition et que nous sommes bien dirigés à l'UdeM. Pour tout joueur aspirant à devenir professionnel, c‘est une expérience qu'il faut vivre.»

D'ailleurs, le centre-arrière a discuté avec deux espions d'équipes qu'il n'a pu toutefois identifier. Sans pouvoir se prononcer sur le futur, il est fier de ses performances - il a notamment réalisé le test de 40 verges en 4,90 s - et a retenu certaines leçons.

«La tâche est plus facile quand tu es déjà passé par là, mais tu demeures sur le qui-vive. On n'a pas de temps pour le reste à l'extérieur du terrain», a-t-il ajouté.
Montrer l'exemple

Pour sa part, Zepeda a paru surpris de voir l'absence de sentiment d'urgence chez quelques concurrents.

«Ce qui nous a frappés le plus, c'est le manque d'effort de certains Américains qui ne terminaient pas leurs "drills". Nous, on avait faim, on absorbait tout ce que les entraîneurs disaient, a expliqué le demi défensif. Pourtant, dans la NFL, c'est vraiment une "business". Tu as une opportunité devant toi et il n'y a pas de deuxième chance. Les gens là-bas n'ont pas le temps d'entendre des excuses.»

Une journée à la fois

Participant partiellement au camp de fin d'hiver des Carabins, les deux athlètes-étudiants veulent continuer de se dépasser.

«Avec de tels résultats, j'estime avoir une chance d'être dans la NFL un jour. Si je veux m'aider, je devrai faire certaines choses de plus, comme envoyer des vidéos de tests à des organisations», a mentionné Narbonne Bourque, qui a réalisé un saut en hauteur de 32 po le week-end dernier.

«Ces essais ont enlevé l'écran de fumée devant moi et je sais exactement avec quoi je compose maintenant. C'est une étape qu'il fallait franchir, mais je suis dans la même situation qu'avant : les gens me connaissent peu aux États-Unis et au Canada», a ajouté Zepeda, qui a encore espoir d'évoluer dans les grandes ligues.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos