Etienne Bouchard
Agence QMI

Luc Brodeur-Jourdain poursuit sa rééducation

Luc Brodeur-Jourdain poursuit sa rééducation

Luc Brodeur-Jourdain.Photo Martin Chevalier / Agence QMI

Etienne Bouchard

MONTRÉAL - Même si le camp d'entraînement ne s'amorcera pas de sitôt, le guerrier des Alouettes de Montréal Luc Brodeur-Jourdain continue de panser ses plaies lors de sa rééducation qui lui permettra, selon lui, d'amorcer à temps la prochaine saison.

L'année 2015 a été ardue pour les Moineaux et le natif de Saint-Hyacinthe qui est tombé au combat durant l'avant-dernière partie de la campagne. Des déchirures ligamentaires l'ont envoyé sur le carreau pour une première fois en sept ans.

Toutefois, comme il l'avait mentionné dernièrement pendant une entrevue accordée à la chaîne TVA Sports, le vétéran suit à la lettre son programme de remise en forme. Depuis cet entretien, son degré d'optimisme a grimpé.

«Ma date de retour demeure indéterminée, mais j'espère être au camp. En attendant, ce que je peux contrôler, je le fais, a-t-il admis. Côté santé, ça va bien et je suis en avance dans ma rééducation. Par contre, toute la structure osseuse de mon genou doit se refaire et il y aura d'autres tests pour vérifier la solidité de tout cela.»

Un bon présage

Le long processus dont la durée était au départ estimée à six mois minimalement reste difficile pour l'ancien du Rouge et Or de l'Université Laval.

«Je peux m'entraîner et faire beaucoup de choses que j'accomplis habituellement comme soulever des poids, mais je suis incapable d'effectuer des changements de direction. À quelques mois du camp, c'est passablement frustrant», a-t-il ajouté.

Ces blessures importantes incitent Brodeur-Jourdain à ne pas trop s'avancer quant à son futur à long terme.

«J'aurai 33 ans bientôt [le 17 mars] et j'y vais une année à la fois. Tant que je serai utile pour une organisation de la Ligue canadienne, je continuerai», a-t-il affirmé.

Enthousiasme indéniable

D'après le double vainqueur de la coupe Grey, un vent de fraîcheur marquera la saison 2016 des Alouettes.

«Je m'attends à voir une attaque plus productive, surtout que notre coordonnateur [Anthony Calvillo] sera là dès le début pour implanter ses idées. En plus, avec Jacques Chapdelaine comme conseiller, on a un ajout de poids côté stratégie, car c'est un homme ayant énormément d'expérience», a-t-il estimé.

«Dans l'équipe, il y aura un bel esprit de compétition, puisque Jim [Popp] a été actif pour embaucher des joueurs en demande. Plusieurs gars ont des contrats et c'est inévitable que le couperet tombera sur certains», a poursuivi le numéro 58.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos