Etienne Bouchard
Agence QMI

Jesse Joseph souhaite faire sa place dans le nid

Jesse Joseph souhaite faire sa place dans le nid

Jesse Joseph et John Bowman. Photo Maxime Béland / Agence QMI / Archives

Etienne Bouchard

MONTRÉAL - En dépit de la faible récolte de victoires des Alouettes de Montréal l'an dernier, le Lavallois Jesse Joseph a commencé à voler de ses propres ailes durant sa première saison avec l'organisation et il souhaite s'établir dans un groupe reconnu pour l'efficacité de sa brigade défensive.

L'athlète de 27 ans est optimiste de poursuivre sa progression chez les Moineaux, lui qui a totalisé sept plaqués à la position d'ailier, en plus de jouer au sein des unités spéciales.

«Je viens de finir ma première année avec le club et je veux avant tout faire ma place ici.

J'espère m'impliquer davantage afin d'être un facteur important sur le terrain, a-t-il déclaré cette semaine. Mon objectif est de réussir des jeux qui comptent et qui aideront l'équipe à gagner des matchs.»

Parcours rempli d'obstacles

L'ancien porte-couleurs des Huskies de l'Université du Connecticut dans la NCAA revient de loin. Il a subi deux déchirures du tendon d'Achille pendant sa carrière, incluant la dernière en 2013, quand il participait au mini-camp des recrues des Bears de Chicago.

Toutefois, il n'a jamais abandonné et a d'ailleurs martelé son message d'espoir à de jeunes élèves mercredi.

«Il y a des gens qui t'influenceront au cours de ta vie, mais il faut savoir s'entourer des bonnes personnes, c'est-à-dire celles qui nous permettront d'en apprendre plus et de grandir», a précisé le choix de troisième tour des Alouettes au repêchage de 2013.

Dans le vestiaire, plusieurs vétérans peuvent montrer la voie aux joueurs moins expérimentés. Le meneur du circuit pour le nombre de sacs (19) l'année passée, John Bowman, est un incontournable, tout comme le coordonnateur offensif Anthony Calvillo.

«Il est en mesure de rallier les troupes, car c'est un joueur dans l'âme, quelqu'un qui connaît la réalité du football. Après tout, il est l'un des plus grands quarts de l'histoire, a affirmé Joseph. Mais à vrai dire, tous nos entraîneurs sont excellents et nous aident à être dédiés à notre tâche.»

Ce dévouement mènera-t-il les Oiseaux vers de plus hauts sommets?

«Je suis certain qu'on sera dans les (matchs) éliminatoires en 2016», a-t-il prédit.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos