Stéphane Cadorette
Agence QMI

Les Broncos champions du Super Bowl

Match du Super Bowl 50 - Panthers c. Broncos

Voir en plein écran
Previous Next

Stéphane Cadorette

SANTA CLARA, Californie - Les Broncos sont les champions du Super Bowl pour une troisième fois. Le quart-arrière Peyton Manning a décroché sa deuxième bague, mais c'est grâce à l'effort herculéen d'une défensive qui passera à l'histoire que Denver a mis la main sur le trophée Vince-Lombardi, face aux Panthers de la Caroline, dimanche à Santa Clara.

Tirant de l'arrière 16-10 à la fin du quatrième quart, les Panthers ont tenté une poussée offensive, mais le résultat ne fut qu'un copier-coller de plusieurs séquences dans la rencontre. Cam Newton a été victime d'un sac de Von Miller, qui lui a arraché le ballon des mains. Les Broncos ont repris à la porte des buts et C.J. Anderson a inscrit le touché d'assurance, suivi d'un converti de deux points, pour assurer la victoire de 24-10.

Miller s'est montré dominant du début à la fin, avec une performance magistrale de 2,5 sacs, en plus de provoquer deux échappées.

«Je suis tellement fier des gars. C'est une équipe qui s'est battue toute l'année», a déclaré le quatrième secondeur de l'histoire à hériter du titre de joueur du match.

Newton, élu joueur par excellence de la NFL la veille, a été constamment harcelé, lui qui a été frappé 13 fois, dont sept pour des pertes de terrain. Personne n'avait fait mieux à ce chapitre depuis les légendaires Bears de Chicago de 1985 et Steelers de Pittsburgh de 1975!

Bon départ

Les Broncos sont sortis d'entrée de jeu avec une rare séquence positive à l'offensive qui a mené au premier de trois placements de Brandon McManus.

Puis, une fois de plus avec le ballon dans les mains, Newton a été rejoint dans le champ-arrière par l'indomptable Miller, qui l'a expédié au tapis pour le sac, en plus de lui faire échapper le ballon. Le joueur de ligne défensive Malik Jackson l'a repris dans la zone des buts pour procurer aux Broncos un premier touché.

Les unités spéciales participent

Au deuxième quart, les Panthers semblaient complètement amorphes lorsque Newton a réalisé deux gros premiers jeux sur des courses durant une rare bonne séquence pour lui. À la porte des buts, c'est le porteur Jonathan Stewart qui a complété le boulot avec un plongeon bon pour le touché, réduisant l'écart à 10-7.

Avant la mi-temps, les unités spéciales ont redonné de la vigueur aux Broncos grâce à un retour de dégagement de 61 verges de Jordan Norwood. L'attaque s'est contentée d'un autre placement de McManus pour retraiter au vestiaire avec une avance de 13-7.

La fin pour Manning?

Manning, 39 ans, est devenu le 12e quart-arrière à récolter au moins deux bagues du Super Bowl et le premier à guider deux équipes différentes à la terre promise. Il a réitéré qu'il devrait réfléchir avant de confirmer sa retraite.

«Mon ancien entraîneur, Tony Dungy, m'a refilé un bon conseil en me disant de ne pas prendre une décision sur le coup de l'émotion. Je vais aller embrasser mes enfants et ma femme, boire plusieurs bières et réfléchir à tout cela par la suite», a-t-il indiqué.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos