Agence QMI

Les Carabins rangés derrière David Foucault

Les Carabins rangés derrière David Foucault

David Foucault. Photo USA Today Sports / Reuters

Même s'il sera les lignes de côté pour le 50e Super Bowl, le Québécois David Foucault, des Panthers de la Caroline, comptera sur l'appui de la grande famille des Carabins de l'Université de Montréal, dimanche.

«David est un véritable ambassadeur pour nous, a indiqué l'entraîneur-chef des Carabins Danny Maciocia, par voie de communiqué, mercredi. Il est le premier de notre histoire à atteindre la NFL et c'est un jeune homme qui n'a pas oublié d'où il vient. Il reste en contact et vient nous voir quand il en a l'occasion. Il nous apporte de la fierté.»

Joueur de ligne offensive, Foucault a fait le saut dans la NFL en 2014, l'année où les Carabins ont remporté la Coupe Vanier. Il n'a donc pas mérité sa bague même s'il a contribué à la montée de l'équipe durant quatre saisons.

Aucun titre pour Foucault dans l'uniforme des Carabins, ni en équipe, ni sur le plan individuel. Son sort pourrait toutefois changer si son club parvient à battre les Broncos de Denver. En fait, une victoire serait non seulement majeure pour lui, mais aussi pour les Carabins et le Québec en entier puisqu'il pourrait devenir le premier joueur originaire d'ici à remporter le match le plus important du football professionnel.

À noter que Tom Nütten avait remporté le 34e Super Bowl avec les Rams de St. Louis, en 2000. Si celui-ci avait brièvement fréquenté l'école secondaire à Magog avant de poursuivre ses études à Lennoxville, il faut préciser que l'athlète était plutôt né aux États-Unis et avait grandi en Europe.

«Plusieurs anciens coéquipiers et entraîneurs des Carabins m'ont envoyé des messages. Ils capotent. C'est exceptionnel», a lui-même commenté Foucault, plus tôt cette semaine.

Le cœur fendu pour Marco Iadeluca

L'appui est tel que même le coordonnateur offensif des Carabins Marco Iadeluca, pourtant un partisan de longue date des Broncos, avoue souhaiter une victoire des Panthers.

«Cela me rendrait heureux de voir David gagner, a-t-il avoué. C'est une énorme fierté de pouvoir y voir un de nos anciens.»

«Même si je ne joue pas, je suis vraiment content de participer au Super Bowl, a précisé Foucault, qui contribue à l'entraînement. Je vais tripper.»

Avec un triomphe des Panthers, le joueur format géant de six pieds huit pouces et de 320 livres recevrait par ailleurs le plus beau des cadeaux de fête, lui qui célébrera effectivement son 27e anniversaire le jour même du Super Bowl.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos