Agence QMI

Luc Brodeur-Jourdain garde le moral

La saison morte n'est pas de tout repos pour le centre des Alouettes de Montréal Luc Brodeur-Jourdain.

Le Québécois, qui a dû composer avec une vilaine blessure au genou droit, met toutes les chances de son côté dans l'espoir d'être prêt pour la prochaine saison. Lors de l'avant-dernier match de la campagne 2015, il a subi une déchirure des ligaments croisé antérieur et latéral interne.

«Lorsque j'ai retiré mon équipement et que j'ai vu la dimension de mon genou, il y avait beaucoup d'enflure», a-t-il commenté à la chaîne TVA Sports, durant une entrevue livrée à son domicile de Saint-Damase.

Brodeur-Jourdain aura besoin de six à neuf mois de rééducation avant de revenir au jeu. Il a d'ailleurs gardé son bracelet de l'hôpital pour lui rappeler d'être patient afin de ne pas être blessé de nouveau.

«J'ai décidé de le garder parce que je ne veux pas tomber dans le piège de faire les choses trop vite. Je veux prendre le temps de faire ma rééducation. Je veux continuer à jouer au football, mais j'ai aussi une vie à vivre.»

Heureusement pour le vétéran, son petit Noah, 4 mois, l'aide à garder le moral. «On a un super bon petit gars. Il fait déjà ses nuits... et il est alerte!»

Instabilité

En 2015, les Alouettes ont connu la pire saison de leur histoire, ratant les séries éliminatoires pour la première fois en 19 ans. L'instabilité au niveau du personnel d'entraîneurs était certes liée aux insuccès de l'équipe.

Aussi, Brodeur-Jourdain se dit heureux de revoir le directeur général Jim Popp agir comme instructeur-chef cette année.

«La stabilité qu'il a donnée à notre équipe, déjà pour nous, en tant que joueurs, ça fait la différence. On sait qu'on a les bonnes personnes en ce moment.»

Le manque de stabilité au poste de quart-arrière a également fait très mal. Toutefois, le numéro 58 pense que l'arrivée de Kevin Glenn permettra à un Rakeem Cato de mieux se développer.

«Je pense qu'on a un potentiel avec Cato, qui a bien fait, mais il manque un vétéran. Un jeune qui commence a besoin d'une personne pour lui montrer quoi faire.»

Le joueur de 32 ans va donc se concentrer sur sa guérison en espérant être en uniforme en début de saison. Il aimerait bien ajouter quelques souvenirs à son armoire déjà bien remplie d'honneurs.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos