Richard Boutin
Agence QMI

Les Carabins sont champions

Les Carabins mettent la main sur la coupe Vanier

Voir en plein écran

Richard Boutin

MONTRÉAL - Les Carabins de l'Université de Montréal sont les nouveaux champions de la Coupe Vanier.

Les Carabins ont signé une dramatique victoire de 20-19 face aux Marauders de McMaster, samedi, au stade Percival-Molson devant 22 649 amateurs survoltés.

En retard 13-3 à la demie, les Bleus sont revenus en force dans les 30 dernières minutes, mais ils ont eu besoin d'un placement bloqué par Mathieu Girard avec moins d'une minute à écouler à la rencontre pour confirmer le premier titre national de football de leur histoire.

«Ce fut un gros jeu, mais le crédit ne revient pas uniquement à moi, a raconté Girard pour qui il s'agissait du dernier match dans les rangs universitaires. Je partage ce jeu avec tout le monde des unités spéciales. Nous l'avons bloqué ensemble ce botté.»

Vainqueur de la Coupe Grey en 2003 et 2005 avec les Eskimos d'Edmonton, Danny Maciocia rayonnait après le match.

«C'est certainement l'un des faits saillants de ma carrière, a déclaré le pilote des Carabins. De remporter un championnat dans ma cour, devant ma famille, je ne peux pas demander mieux. Devenir le premier entraîneur-chef québécois à remporter la coupe Grey en 2005 était spécial, mais c'est quelque chose de gagner la coupe Vanier à la maison devant ma famille.»

«Je dédie cette victoire à ma femme, mes parents et à mon frère à qui je pense souvent, a poursuivi Maciocia qui est devenu le premier instructeur dans l'histoire à remporter la coupe Vanier et la coupe Grey. Je pense souvent à mon frère qui est décédé du cancer il y a cinq ans et j'aurais aimé qu'il soit présent ici aujourd'hui [samedi].»

Jeu-clé

L'offensive des Carabins a été réduite au silence en première demie par l'agressive défensive des Marauders, mais elle a reçu un sérieux coup de pouce des unités spéciales sur le premier jeu du troisième quart.

Pier-Yves Lavergne a provoqué un échappé sur le botté d'envoi qui a été recouvert par Jean-Christophe Touchette à la ligne de 42 des Marauders. Quelques jeux plus tard, Philip Enchill inscrivait le premier touché sur une passe de neuf verges de Gabriel Cousineau pour relancer les favoris de la foule.

«Ce jeu nous a aidés énormément, a mentionné Maciocia, et nous a donné le momentum. Malgré le retard, on n'a pas senti de panique à la demie. L'effort était là et nous avons apporté des changements en protection de passe.»

Auteur de six réceptions pour 90 verges, Régis Cibasu a reçu le trophée Ted Morris décerné au joueur par excellence.

«C'est fou, fou comme scénario, a souligné l'ailier espacé de première année. Gabriel [Cousineau] m'a donné une belle balle et j'ai fait un gros jeu sur mon attrapé de 32 verges près de la ligne des buts. On s'est donné jusqu'à la fin.»

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos