Etienne Bouchard
Agence QMI

Les Carabins de retour à la Coupe Dunsmore

Etienne Bouchard

Dernière mise à jour: 08-11-2014 | 17h59

MONTRÉAL - Conscients de l'importance de leur duel sans lendemain, les Carabins de l'Université de Montréal ont été peu chaleureux à l'endroit du Vert & Or de Sherbrooke, samedi. Au terme d'une journée agréable mais froide, ils ont obtenu leur billet pour la Coupe Dunsmore en vertu d'un gain de 40-13 en demi-finale provinciale du football universitaire.

Conséquemment, les vainqueurs ont évité le piège dans lequel ils étaient tombés en 2010 et 2012, années où les Verts les avaient éliminés au CEPSUM. Ainsi, ils visiteront le Rouge et Or de l'Université Laval samedi prochain. Les Bleus voudront faire oublier leur défaite en finale québécoise de 2013 au PEPS.

Profitant d'une défensive ennemie ayant manqué quelques plaqués, un vice mortel au football, les Carabins ont filé vers un huitième triomphe d'affilée, prenant une avance de 15-3 avant la mi-temps.

Ayant récolté 269 verges et deux majeurs, le quart-arrière Gabriel Cousineau a utilisé tous ses atouts, notamment Régis Cibasu. Ce dernier a vécu tout un après-midi, accumulant 146 verges. Ses 14 attrapés pour une joute sont un record d'équipe.

«Il fallait exécuter notre plan et c'est ce qu'on a fait, a commenté l'entraîneur-chef Danny Maciocia. Et Régis est incroyable! S'il était admissible au prochain repêchage, il serait choisi. Or, la bonne nouvelle, c'est qu'on va le garder avec nous pour quelques années.»

La contribution de tous

Pendant que leurs vis-à-vis connaissaient des ratés offensifs, Sébastien Blanchard commettant un échappé sur le premier jeu à l'attaque, les Bleus ont rapidement montré leurs couleurs.

Cousineau a effectué une passe latérale à Sean Thomas Erlington, qui aussitôt détalé 54 verges plus loin jusque dans la zone payante.

Le petit numéro 1 a conclu avec 134 verges au sol.

Après un placement de Mathieu Hébert, Mikhail Davidson et Cibasu se sont illustrés, aidant les favoris de la foule à creuser l'écart. Le premier a amassé 60 verges lors de deux jeux consécutifs, ce qui a mis la table au touché du second, qui a capté une passe lobée de 12 verges sur le jeu initial du deuxième quart.

«Je suis surtout content de notre victoire d'équipe. On voulait jouer notre football et on savait qu'on pouvait performer dans les matchs importants», a indiqué Cibasu.

Les visiteurs cognent à la porte

Chez le Vert & Or, Jérémi Roch a permis à sa formation de reprendre vie en seconde demie. Il a repéré Blanchard, laissé sans surveillance, pour un touché de 12 verges, de sorte que Sherbrooke a réduit l'écart à cinq points.

Cependant, c'était sans compter l'agilité de Cousineau, qui a répliqué avec une faufilade dans la zone des buts pour redonner un coussin plus confortable à son club. Maxime Fournier-Rioux avec une réception de 23 verges, et Nicolas Dubeau, avec une petite course, ont complété le pointage à la fin du quatrième engagement.

«Montréal a bien joué en première demie, mais quand nous sommes revenus dans le match, on a commis des erreurs coûteuses, comme ce dégagement bloqué et ce troisième essai manqué, a affirmé le pilote des visiteurs, David Lessard. Ils ont aussi attaqué notre tertiaire et Gabriel a eu du temps pour lancer le ballon. En gros, ils ont fait les gros jeux, contrairement à nous.»

Par ailleurs, Davidson a quitté le terrain au troisième quart, peu après un rude plaqué. L'organisation des Carabins a évoqué une blessure au mollet.

Aussi sur Canoe.ca




Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos