Marc Trestman embauché par les Bears

Bears

L'ancien entraîneur des Alouettes de Montréal, Marc Trestman. Photo Archives / Agence QMI

Dernière mise à jour: 16-01-2013 | 18h36

CHICAGO – Marc Trestman quitte les Alouettes de Montréal et devient entraîneur-chef des Bears de Chicago, de la NFL.

La formation en a fait l'annonce sur son site web, mercredi. Trestman devient ainsi le premier entraîneur de la Ligue canadienne de football (LCF) en 27 ans à obtenir un poste d'entraîneur-chef dans la NFL. Le dernier fut Marv Levy, qui avait aussi piloté les Alouettes dans les années 70 avant de se retrouver avec les Chiefs de Kansas City.

Trestman remplace pour sa part Lovie Smith qui a été congédié par les Bears à la fin de la saison régulière.

«J’aimerais remercier l’organisation des Bears pour m’avoir choisi à titre de 14e entraîneur de l’histoire de la concession. Allons battre les Packers (de Green Bay) !, a-t-il commenté sur son compte Twitter, qu’il a d’ailleurs créé le jour même de son embauche. Merci Montréal, pour les beaux moments. Je me dirige ce soir (mercredi) vers Minneapolis pour voir mon père avant d’aller vers la Ville des vents.»

Le processus d'embauche était pointilleux, car 13 candidats ont été interviewés par le directeur général des Bears, Phil Emery. Trestman a laissé une bonne impression lors de son premier entretien en passant huit heures avec la direction de la formation de la Ville des Vents.

Lundi soir, des informations ont coulé dans les médias selon lesquelles les Bears avaient retenu trois finalistes soit Trestman, Darrell Bevell (Seahawks de Seattle) et Bruce Arians (Colts d'Indianapolis).

Au cours des jours précédents, l'ex-pilote des Alouettes avait également rencontré les Browns de Cleveland pour le poste d'entraîneur-chef et les Raiders d'Oakland pour un emploi de coordonnateur offensif.

Relancer les Bears

Trestman aura tout un défi avec les Bears. Tout d'abord, sa première grande mission sera de remporter un Super Bowl puisque cette équipe ne l'a pas fait depuis 1985. C'est toute une commande quand on sait que Chicago n'a participé aux éliminatoires qu'à quatre reprises depuis 2000 (2001, 2005, 2006 et 2010). La dernière présence des Bears au Super Bowl remonte à 2006, alors qu'ils s'étaient inclinés contre les Colts d'Indianapolis lors du match ultime.

Sur le plan du personnel, Trestman tentera de relancer la carrière du quart-arrière Jay Cutler qui est perçu comme un pleurnichard surestimé.

L'homme de 57 ans devra également parfaire sa défensive qui est de plus en plus vieillissante avec les Brian Urlacher et Lance Briggs en tête.

Pour Trestman, il s'agit d'un retour aux sources, car il a occupé plusieurs fonctions avec les Vikings du Minnesota, les Buccaneers de Tampa Bay, les Browns de Cleveland, les 49ers de San Francisco, les Lions de Detroit, les Cardinals de l'Arizona, les Raiders d'Oakland et les Dolphins de Miami entre 1985 et 2004.

Malgré son départ pour la LCF en 2008, sa réputation était encore très bonne aux États-Unis, car plusieurs quarts-arrière de la NCAA faisaient appel à ses services en prévision du repêchage de la NFL.

Beau parcours

Trestman a laissé sa marque avec les Moineaux durant son passage de cinq saisons avec quatre championnats de la section Est et deux conquêtes de la coupe Grey (2009 et 2010). Il a maintenu une fiche de 59-31 depuis son embauche à Montréal en 2008.

Sous sa férule, le quart Anthony Calvillo a connu ses meilleures saisons en carrière notamment trois campagnes avec des gains aériens supérieurs à 5000 verges. D'ailleurs, le numéro 13 a fracassé plusieurs records de la LCF grâce à l'apport de Trestman.

«Ma famille et moi sommes très heureux pour Marc Trestman, sa merveilleuse femme Cindy ainsi que leurs deux filles, a déclaré le propriétaire des Alouettes, Robert Wetenhall, dans un communiqué. Il m'a récemment rendu visite à propos de son retour dans la NFL où il a passé 17 années de sa carrière et cela me faisait plaisir de lui permettre d'y retourner après cinq années de loyaux services. Ses contributions à notre organisation, notre communauté et la LCF ont outrepassé son impressionnante fiche en tant qu'entraîneur.»

«C'est un rêve de longue date qui se réalise pour eux, a affirmé le directeur de l'équipe, Jim Popp, au sujet de Trestman et sa famille. Tous les partisans des Alouettes et de la LCF devraient être heureux pour Marc. Nous avons un gros défi devant nous pour trouver un entraîneur qui suivra les traces de Marc, mais nous avons connu du succès dans le passé et nous allons accepter ce défi.»

Popp restera

Selon plusieurs sources sur les médias sociaux, Popp ne serait pas finaliste pour le même poste avec les Jets de New York. Ce qui veut donc dire que Popp conservera son emploi avec les Alouettes de Montréal.

Il aura du pain sur la planche alors qu’il devra trouver un successeur à Trestman et possiblement à son adjoint Marcel Desjardins, qui a de bonnes chances d’être nommé comme directeur général avec la nouvelle concession d’Ottawa au cours des prochains jours.

Fiche des Alouettes avec Marc Trestman

2012 : 11-7, champions de la section Est (saison régulière), éliminés en finale de l'Est

2011 : 10-8, deuxièmes de la section Est (saison régulière), éliminés en finale de l'Est

2010 : 12-6, champions de la section Est, champions de la coupe Grey

2009 : 15-3, champions de la section Est, champions de la coupe Grey

2008 : 11-7, champions de la section Est (saison régulière), défaite en finale de la coupe Grey


Vidéos

Photos