Un dernier rendez-vous au PEPS pour Plesius

SIC

Le secondeur Frédéric Plesius sera émotif à sa sortie du vestiaire samedi.  Photo: Journal de Québec

QUÉBEC - Frédéric Plesius disputera son dernier match en carrière au PEPS samedi après-midi à l'occasion de la Coupe Uteck.

«C'est certain que je vais avoir quelques larmes aux yeux lorsque je vais sortir dans le tunnel qui mène au terrain, a confié le secondeur étoile du Rouge et Or de l'Université Laval. Je veux profiter du moment. Mes quatre années ont passé rapidement et je veux remercier tout le monde.»

«Je veux quitter sur une bonne note, de poursuivre Plesius. Pour mon dernier match, je ne veux pas sortir en perdant et je souhaite aussi offrir une bonne performance. Il n'y a toutefois pas de danger que je veuille trop en faire. J'ai confiance aux 11 autres gars sur le terrain avec moi.»

Le choix de deuxième ronde (10e au total) des Tiger-Cats de Hamilton au dernier repêchage fera le saut dans la LCF la saison prochaine.

Plesius se frottera pour la première fois à Thomas Troop. Le porteur de ballon des Axemen a été élu recrue par excellence en Atlantique. Sur la touche en début de saison en raison d'une blessure, Troop a cumulé 421 verges en seulement cinq rencontres.

«C'est un bon porteur, mais cela ne change rien à notre plan de match, a affirmé Plesius. Rotrand Sené (Carabins) est l'un des meilleurs au Canada et le porteur d'Acadia n'est pas supérieur à Rotrand. Notre premier objectif est d'arrêter leur attaque terrestre. Si notre offensive marque des points tôt dans la rencontre, ils n'auront pas le choix de se tourner principalement vers la passe.»

«Troop me fait penser un peu à Matthew Burke, des Gaiters de Bishop's, de poursuivre le joueur défensif par excellence sur la scène québécoise au cours de la dernière saison. C'est un gros bonhomme qui est physique et qui frappe les bons trous.»

Âgé de seulement 18 ans, le porteur natif de l'Ontario mesure 6 pi et pèse 208 livres.
Plesius se méfie également du quart-arrière Kyle Graves qui possède un bon bras, mais qui peut aussi causer des ennuis aux défensives adverses avec ses jambes. «Il est capable de créer des jeux par lui-même, a mentionné le secondeur intérieur. Parfois alors que tout le monde pense qu'il n'y a rien à faire, il réussit néanmoins à sortir un gros jeu.»

Joueur par excellence en Atlantique au cours des deux dernières saisons, Graves a amassé 167 verges et deux touchés en 28 courses cette saison.

Quelques changements

Le Rouge et Or a apporté quelques changements à son alignement pour respecter le maximum de 45 joueurs en uniforme.

Habillés dans respectivement neuf et sept rencontres au cours de la saison en plus des deux parties des séries éliminatoires, le plaqueur Jonathan Drolet et le demi défensif Gabriel Marcoux ont été laissés de côté.

Remis d'une commotion cérébrale, le plaqueur Brandon Tennant reprend sa place dans l'alignement alors que le porteur de ballon Guillaume Bourassa est encore trop ennuyé par sa blessure à une cheville pour affronter les Axemen.

L'ailier défensif Arnaud Gascon-Nadon et le garde Philippe Gagnon ont obtenu le feu vert de l'équipe médicale.


Vidéos

Photos