Tommy Thurber
Agence QMI

Les Alouettes doivent se méfier des Tiger-Cats

Les Alouettes doivent se méfier des Tiger-Cats

Photo Martin Chevalier

Tommy Thurber

Les Alouettes de Montréal affronteront les Tiger-Cats d'Hamilton dimanche au stade Percival-Molson, et malgré la piètre fiche de l'adversaire, Kevis Reed se méfie de ses rivaux de l'Ontario.

Les «Ti-Cats» ont remplacé Kent Austin par June Jones à titre d'entraîneur-chef le 24 août dernier. Il s'agira d'un premier affrontement entre les deux équipes depuis ces changements.

«C'est une équipe qui a toujours été talentueuse et qui a toujours été dirigée par de bons entraîneurs, a expliqué Reed, samedi. Parfois, quand un changement est effectué, les bonds commencent à être favorables.»

«Malgré leur fiche, c'est une excellente équipe. Elle est forte à toutes les positions. Ils ont des joueurs explosifs. June a fait un travail incroyable pour amener le club à réaliser plus de jeux importants.»

Celui qui occupe les fonctions d'entraîneur-chef par intérim a toutefois passé le même message qu'au cours des dernières semaines à ses joueurs.

«Si tu contrôles le cadran, tu gagnes la bataille des revirements et que tu fais preuve de discipline, tu te donnes une chance de gagner.»

La bataille du jeu au sol

Le joueur de ligne offensive Luc Brodeur-Jourdain a pour sa part mentionné l'importance pour l'unité offensive de connaître du succès lorsqu'un jeu de course est commandé.

«La clé pour eux est d'arrêter notre attaque terrestre. Pour nous, ce sera de bien performer au sol. Si offensivement, on fait bien bouger le ballon, l'attaque demeurera sur le terrain, et tant que nous y serons, ils ne marqueront pas de points.»



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos