Trestman se méfie de Ray

Football

Ricky Ray sera à surveiller lors de la finale de l'Est. Photo Agence QMI - Ernest Doroszuk

Même si l'entraîneur-chef des Alouettes de Montréal, Marc Trestman, refuse de le voir ainsi, la finale de l'Est de dimanche prochain aura des allures de confrontation entre le maître et son élève, en l'occurrence Scott Milanovich, le pilote des Argonauts de Toronto.

Aussi sur Canoe.ca

Avant d'être nommé à ce poste l'été dernier, Milanovich a agi comme adjoint à Trestman durant trois ans, de 2009 à 2011.

«Je ne vois pas le match de cette façon, a indiqué Trestman, lundi, lors d'un point de presse. Comme je l'ai répété avant nos trois affrontements contre les Argonauts cette saison, ce n'est pas un duel entre Marc et Scott. Cela dit, je suis très heureux pour Scott, qui a accompli du bon boulot à Toronto. Son talent est bien exploité là-bas.»

En plus de louanger son ancien complice, Trestman a vanté les mérites du vétéran quart-arrière Ricky Ray, qui a mené les siens vers une victoire de 42-26 contre les Eskimos d'Edmonton en demi-finale de l'Est, dimanche.

«Ray a joué de manière remarquable, a-t-il évalué. Il a démontré toute l'étendue de ses habiletés. Il est aussi bon avec la passe que par la course. Nous avons énormément de respect pour lui. Il garde toujours son sang-froid.»

Trestman a même comparé Ray au célèbre magicien Houdini pour sa capacité à se sortir habilement des situations difficiles.

Selon Trestman, «cinq ou six joueurs des Argos peuvent réaliser les jeux importants». Il a notamment évoqué le nom du polyvalent Chad Owens.

Déjà au travail

L'entraîneur-chef des Alouettes se prépare pour la finale de l'Est depuis déjà quelques jours, mais surtout depuis dimanche, au moment où il a connu l'identité de ses prochains adversaires.

«On a établi un plan de match pour chacun des trois aspects du jeu: défense, attaque, unités spéciales. Nous devrons exceller dans ces trois facettes, a-t-il mentionné. Les Argonauts semblent prêts et motivés.»


Vidéos

Photos