Les Alouettes gâchent un bon départ

Football

Chris Jennings a totalisé 116 verges, incluant 60 au sol. Photo: BRIAN DONOGH/Agence QMI


Pierre Durocher

WINNIPEG - Ce dernier match de la saison régulière avait beau n'avoir aucune importance au classement pour les Alouettes de Montréal, les joueurs ne cachaient pas leur déception après s'être inclinés par la marque de 19-11 samedi après-midi face aux Blue Bombers à Winnipeg.

Aussi sur Canoe.ca

Les hommes de Marc Trestman auraient aimé clôturer la saison en remportant une quatrième victoire consécutive, eux qui terminent la campagne avec une fiche de 11-7.

Ils étaient surtout déçus de ne pas avoir su aider Adrian McPherson à sortir victorieux du terrain, lui qui s'est vu offrir la chance de disputer un premier match à titre de quart partant en deux ans.

Trestman avait pris la sage décision de donner congé à Anthony Calvillo afin que le quart de 40 ans soit bien reposé pour la finale de l'Est qui aura lieu le 18 novembre au Stade olympique.

Un excellent départ mais...

McPherson a commencé le match en lion, les Alouettes inscrivant 10 points à leurs deux premières possessions du ballon. Il a lui-même marqué un touché sur une course de cinq verges, son neuvième de la saison.

L'attaque s'est cependant tue par la suite et le vent a tourné en faveur des Blue Bombers, qui ont inscrit 11 points sans réplique au quatrième quart pour remporter ce dernier match présenté au Canad Inns Stadium en 59 ans d'histoire.

McPherson était penaud dans le vestiaire.

«Je suis déçu de ma performance. J'aurais aimé faire mieux, enregistrer de plus longues séquences sur le terrain. Mais ce qui me déçoit le plus, c'est d'avoir perdu le match», a raconté celui qui a complété 17 de ses 26 passes pour des gains de 193 verges.

Il a ajouté 102 verges à l'aide de 13 courses et n'a pas été victime d'interception. Les Blue Bombers ont réussi cinq sacs à ses dépens.

Ballons échappés

«Chaque rencontre où j'agis comme quart partant est importante pour moi, a commenté McPherson. Je ne sais pas si cette performance aidera mon avenir avec les Alouettes ou avec une autre équipe [il écoule la dernière année de son contrat].»

Au cours des trois derniers quarts, McPherson a éprouvé des ennuis à trouver ses receveurs. Il a souvent été forcé de courir.

Cependant, Jamel Richardson n'a pas aidé sa cause en échappant une longue passe.

«On aurait tous voulu gagner ce dernier match de la saison, a affirmé Richardson. On comprend la douleur que ressent Adrian. Il la voulait, cette victoire. Mais on a commis des erreurs.»

Encore de longs retours

La brigade défensive a bien joué, sauf au dernier quart, tandis que les unités spéciales ont accordé de longs retours de botté à Jovon Johnson.

Le marchand de vitesse des Blue Bombers a totalisé des gains de 139 verges, dont un retour de 70 verges au dernier quart qui a préparé le seul touché de son équipe inscrit par Justin Goltz.

«Les longs retours de Johnson et de Demond Washington ont tué notre élan, a indiqué Patrick Lavoie. On aurait dû gagner ce match. On s'est écrasés au dernier quart.»

«Johnson a connu un match du tonnerre, a ajouté le maraudeur Kyries Hebert. Il faudra analyser le film du match à notre retour au boulot la semaine prochaine pour voir ce qui n'a pas fonctionné sur ce long retour de 70 verges qu'on lui a accordé.»

Hebert, qui a été reconnu par ses pairs à travers la ligue comme étant le joueur qui cogne le plus dur, a ébranlé le receveur Chris Matthews en deuxième demie.

«Ce n'était pas un plaqué salaud, s'est défendu Hebert. Matthews venait de jongler avec le ballon quand je l'ai plaqué. Je ne cherche jamais à blesser un rival. Je me suis d'ailleurs informé de l'état de santé de Matthews après le match et il m'a assuré qu'il était correct.»

Jennings: un autre gros match

Du côté des bonnes nouvelles chez les Alouettes, S.J. Green a bien paru à son retour au jeu en effectuant trois attrapés pour des gains de 47 verges.

Par contre, on parlait surtout après le match de cette autre solide performance du demi Chris Jennings, une troisième de suite dans son cas.

Le costaud porteur de ballon américain, qui nous rappelle un certain Mike Pringle, a amassé des gains de 56 verges en 10 courses et de 60 verges en cinq attrapés.

En bref

Les joueurs des Alouettes sont en congé pour cinq jours. Ils ne reprendront l'entraînement que samedi prochain en prévision de la finale de l'Est du 18 novembre.

Les deux équipes ont totalisé 19 premiers jeux. Alex Brink a complété 17 de ses 26 passes pour des gains de 173 verges. Chip Cox a réussi une interception à ses dépens. Marc-Olivier Brouillette a recouvré un ballon.



Vidéos

Photos