Membres Canoe.ca

Football universitaire

Les Carabins en pleine déroute

 
Le Journal de Québec
30/09/2007 08h18 

Les Carabins de l'Université de Montréal sont maintenant en mode de survie. Les Bleus ont fait de belles choses à l'attaque, marquant deux touchés, mais ce ne fut pas suffisant dans une défaite de 21 à 15, hier, face aux Stingers de Concordia.

Et les voilà avec un dossier de 1-3, un scénario que personne n'avait prévu au départ.

«Avant le début de la saison, j'étais persuadé que le match de la semaine prochaine contre le Rouge et Or de l'Université Laval à Québec, chez nous, serait un affrontement pour le premier rang», a indiqué l'entraîneur en chef Marc Santerre, songeur.

Ce ne sera pas le cas

Une fois de plus les Carabins ont sombré dans l'indiscipline avec des punitions stupides. Affirmation que réfute toutefois avec véhémence le secondeur Jean-François Vibert (il a joué un gros match). «J'en ai assez de lire dans les journaux que nous sommes indisciplinés. Nous avons récemment écopé de punitions que nous ne méritions tout simplement pas, les films de matchs le prouvent», de dire le colosse les dents serrées.

Le puissant secondeur admet toutefois que l'équipe doit se réveiller et de cesser de se tirer dans le pied. «Tout ce qui compte c'est le résultat sur le tableau indicateur à la fin du match. Quand tu perds contre une équipe plus forte que toi ça peut toujours passer, mais ce n'est pas le cas. Nous formons une équipe nettement meilleure que le démontre notre fiche. Nous n'avons plus le choix, on retourne sur le terrain pour s'entraîner dans le but de battre le Rouge et Or. Je sais qu'ils vont se présenter chez nous avec une fiche de 4-0, je m'en fous, moi je sais qu'on peut les vaincre.»

Mcgrath furieux contre les carabins

Il n'y a pas eu de poignées de mains entre les joueurs des deux équipes après la rencontre. Les Stingers en ont décidé ainsi.

«Lors de la période d'entraînement d'avant-match les joueurs des Carabins nous ont manqué de respect. Un de leurs joueurs a frappé avec son poing le ballon que tenait un de mes adjoints. Des joueurs des Carabins qui n'avaient pas revêtu l'uniforme ont insulté des coachs de mon équipe. J'ai ordonné à mes joueurs de ne pas leur serrer la main. Nous n'avons pas besoin de ce genre de comportement dans cette ligue et nous ne serrons pas les mains des Carabins tant que nous n'aurons pas obtenu d'excuses de leur part», de confier un Gerald McGrath livide de colère après la rencontre.

Furieux, il l'était aussi du comportement de ses joueurs qui ont écopé de 14 punitions pour un total de 148 verges. «Je ne veux surtout pas d'une équipe indisciplinée comme celle que nous avons affrontée aujourd'hui. Voilà pourquoi nous serons sur le terrain à 7 h demain matin. Au menu 500 relèvements du sol.»






[Autres nouvelles]
[an error occurred while processing this directive]
  DANS LE SPORT
[an error occurred while processing this directive]
Dossiers
[an error occurred while processing this directive]