Jean-François Racine
Agence QMI

En Belgique: le Québécois Hugo Houle en sécurité

En Belgique: le Québécois Hugo Houle en sécurité

Hugo Houle est sain et sauf en Belgique.Photo Joël Lemay / Agence QMI / Archives

Jean-François Racine

QUÉBEC - Le cycliste québécois Hugo Houle, qui se trouve actuellement en Belgique, attendait patiemment de voir mardi si les autorités belges annuleraient les épreuves prévues mercredi.

En banlieue de Bruxelles, à Gent, à environ 50 kilomètres des attentats terroristes, l'athlète professionnel de 25 ans a expliqué qu'il n'est pas à l'abri du danger puisqu'il utilise les transports aériens et terrestres chaque semaine pour se déplacer en Europe. Rapidement, il a tenu à rassurer ses proches.

«Nous sommes en sécurité et tout se passe bien. J'étais au petit déjeuner et j'ai vu les images des explosions. C'est fou. Je ne sais pas ce que nous pouvons faire contre ça. De mon côté, j'étais dans une gare de Paris hier [lundi] et aujourd'hui [mardi] j'attends des coéquipiers à bord d'un vol détourné aussi sur Paris», a-t-il expliqué.

Sur le vieux continent, Houle défend les couleurs de la formation française AG2R La Mondiale qui emploie deux coureurs de nationalité belge.

Il doit normalement disputer ce mercredi la course À Travers les Flandres (Dwars Door Vlaanderen). D'abord annulée, l'épreuve cycliste a été maintenue provisoirement après une réunion entre les organisateurs et les services de police.

«Dans de telles circonstances, on comprend que les événements sportifs deviennent secondaires. Il risque aussi de manquer beaucoup de participants qui n'arriveront pas à temps», a ajouté Houle.

Si la course couronne un gagnant, la cérémonie protocolaire s'annonce plus triste que prévu.

Détournées vers Paris

Par ailleurs, d'autres Canadiens qui devaient poser le pied à l'aéroport de Bruxelles mardi matin ont été détournés à la dernière minute vers Paris en raison des attaques.

«C'est peut-être la meilleure chose qui puisse nous arriver!», a brièvement commenté l'entraîneur Luc Arseneau, de Cyclisme Canada, qui dirige une sélection d'athlètes de moins de 23 ans.

L'incertitude plane aussi sur l'épreuve de vendredi, le Grand Prix de l'E3 (WorldTour) qui aura lieu à Harelbeke, à une heure de route environ de Bruxelles.

En Belgique, le cyclisme est aussi rassembleur que le hockey peut l'être au Canada. Le point culminant de la fête doit avoir lieu le 3 avril avec le 100e Tour des Flandres.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos