Louis Cloutier
Agence QMI

Le Grand Prix de Trois-Rivières est lancé

Le Grand Prix de Trois-Rivières est lancé

Photo d'archives

Louis Cloutier

TROIS-RIVIÈRES | La 49e édition du Grand Prix de Trois-Rivières démarre de façon satisfaisante pour ses organisateurs. Le nombre total de billets vendus l'an dernier a déjà été atteint. On s'attend donc, en anticipant les ventes qui vont s'ajouter d'ici dimanche, à connaître une meilleure affluence cette année.

«Dame Nature s'est mise de la partie. Il fait beau. On est contents. Pour nous, c'est 50 % de la bataille», s'est réjoui vendredi le directeur général Dominic Fugère.

Dans la série vedette Nascar Pinty's, on vivra une autre tranche de la bataille des Québécois avec les Dumoulin, Tagliani, Ranger, Camirand, Lacroix, Labbé et d'autres.

Louis-Philippe Dumoulin domine le classement au championnat des pilotes. Il n'a pas gagné à Trois-Rivières depuis 2014 et espère briser cette mauvaise séquence.

«Ça va bien au championnat en ce moment. Par contre, on ne tient rien pour acquis. On veut vraiment bien faire ici ce week-end. On a déjà gagné le Grand Prix dans le passé. On veut répéter», a indiqué Louis-Philippe Dumoulin.

Duel entre le maire Lévesque et Michel Barrette

L'attention se porte aussi sur le duel amical en série Nissan Micra entre le comédien Michel Barrette et le maire de Trois-Rivières, Yves Lévesque. L'an dernier, ce dernier avait piqué au vif son rival en mettant en doute ses talents de pilote.

Michel Barrette l'a donc invité à une confrontation en piste. Celui qui terminera derrière l'autre devra tondre manuellement la pelouse du parc de l'hôtel de ville trifluvien. Les choses ont toutefois mal commencé pour le maire Yves Lévesque, vendredi, quand il a percuté un mur en séance de qualification. Cela ne devrait pas l'empêcher d'être au départ de la première de deux courses cette fin de semaine.

Aux dires du maire Lévesque, le Grand Prix de Trois-Rivières demeure toujours l'événement touristique contribuant le plus à faire rayonner sa ville avec des équipes et des amateurs provenant même de l'extérieur du continent. Le Grand Prix est diffusé dans 155 pays et on en évalue les retombées locales à près de 15 millions $.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos