Agence QMI
Agence QMI

Le Grand Prix de Trois-Rivières troque les «Grid Girls» pour les «Grid Kids»

Le Grand Prix de Trois-Rivières troque les «Grid Girls» pour les «Grid Kids»

Agence QMI

Le Grand Prix de Trois-Rivières (GP3R) a choisi d'imiter la F1 et ne fera plus appel à des «Grid Girls».

L'organisation a annoncé vendredi que le rôle de porte-étendards sur les grilles de départ de ses épreuves de circuit routier sera dorénavant confié à de jeunes pilotes de karting.

Ces jeunes de la relève auront ainsi la chance de côtoyer leurs idoles comme Andrew Ranger, Alexandre Tagliani, les frères Jean-François et Louis-Philippe Dumoulin ou encore Marc-Antoine Camirand.

Les jeunes filles et les jeunes hommes qui effectuaient ce boulot jusqu'à présent se verront confier un travail plus crucial et plus stimulant en tant qu'hôtesses et hôtes dans les loges corporatives.

«Nous jonglions avec l'idée de confier de nouvelles responsabilités au comité qui se servait du rôle d'hôtesses pour aider à former des jeunes adultes dans des rôles de représentation.

«La décision de Formula One Management d'éliminer la tâche de "Grid Girls" nous a donné la poussée dont nous avions besoin, a expliqué Dominic Fugère, directeur général du GP3R, dans un communiqué.

«Les membres du comité qui oeuvraient comme porte-étendards sur la grille de départ auront une expérience plus pertinente et plus enrichissante en tant qu'hôtesses et hôtes auprès de nos clients de loges corporatives et privilèges.»

Le concept de «Grid Kids», avec des pilotes de karting sur la grille, n'est pas nouveau au GP3R. Il y a été éprouvé en 2010.

L'an dernier, dans le cadre des ePrix de Montréal, dont l'organisation sportive a été menée par l'équipe du GP3R, de jeunes kartistes ont gardé les places sur la grille de départ pour les pilotes de Formule E.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos