Emmanuel Martinez
Agence QMI

Oscar Rivas et Christian M'Billi veulent passer à un autre échelon

Oscar Rivas et Christian M'Billi veulent passer à un autre échelon

(De gauche à droite) Oscar Rivas, Christian Mbilli, Yvon Michel, Lee Baxter, Patrice Volny et Mazlum Akdeniz. TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Emmanuel Martinez

Les boxeurs Oscar Rivas et Christian M'Billi comptent sur leur combat respectif en sous-carte de l'affrontement Adonis Stevenson-Badou Jack, le 19 mai à Toronto, pour passer à une autre étape de leur carrière.

Déjà 12e du WBC, Rivas (23-0-0, 17 K.-O.) espère se faire remarquer en Europe en défendant son titre de la NABF des poids lourds contre le Belge Hervé Hubeaux (29-2-0, 14 K.-O.) au Centre Air Canada le 19 mai.

Malgré son jeune âge de 26 ans, ce mastodonte de 6 pi et 4 po de la province de Namur a déjà 161 rounds de boxe professionnelle dans le corps. Surnommé «Double Hache», Hubeaux s'est entraîné récemment en Angleterre avec Anthony Joshua, le roi incontesté des lourds avec ses ceintures de l'IBF, de la WBA et de la WBO. Il n'est donc pas du même calibre que le Mexicain Sergio Ramirez, que Rivas avait liquidé en deux rounds au Casino de Montréal le mois dernier.

«Cela va être un bon adversaire. C'est un boxeur qui va vers l'avant. Je veux attendre le trou pour finir le combat avant les 10 rounds», a dit Rivas en point de presse, mercredi.

Son entraîneur Marc Ramsay souligne que pour imposer son nom sur la scène internationale, son poulain doit l'emporter avec panache.

«Son adversaire est connu en Europe, a dit Ramsay. Cela va prendre une victoire claire. Il faut montrer qu'on est d'un autre niveau, qu'on est du niveau A.»

M'Billi

Après des débuts prometteurs chez les professionnels, le Franco-Camerounais M'Billi (9-0-0, 9 K.-O.) tentera de mettre la main sur le titre du WBC Jeunesse des poids moyens contre le cogneur Marcos Jesus Cornejo (19-2-0). Cet Argentin qui a remporté 18 de ses 21 combats par K.-O. est également un combattant de kickboxing et d'art martiaux mixtes.

«On a affaire à un adversaire dangereux. Il faudra être vigilant. Cela n'a rien à voir avec mes adversaires que j'ai pris avant. On passe à un palier supplémentaire», a souligné M'Billi en entrevue.

Mikael Zewski (30-1-0, 22 K.-O.) de Trois-Rivières en est un autre qui veut se faire remarquer afin de revenir dans le top 10 mondial des mi-moyens. Il se mesurera à Diego Gonzalo Luque (21-5-1, 10 K.-O.), qui était champion IBF Latino des mi-moyens l'an dernier.

Depuis sa défaite par décision unanime en 2015 contre Konstantin Ponomarev, Zewski a battu ses quatre derniers adversaires.

Michel a mentionné que des combats sont prévus pour ces trois protégés dès juin si tout se déroule comme prévu à Toronto.

Autres Québécois

Le Québec sera aussi bien représenté pour ce gala dans la Ville Reine, grâce à la présence de Sébastien Bouchard (15-1-0, 5 K.-O.), de Baie-Saint-Paul, qui fait un retour après 15 mois d'absence à la suite d'une blessure. Il se mesurera à un Bosnien, Sladan Janjanin (24-2-0, 18 K.-O.). Les Montréalais Patrice Volny (10-0-0, 7 K.-O.) et Mazlum Akdeniz (4-0-0, 1 K.-O.) monteront aussi sur le ring.

Le gala commencera à 18 h le 19 mai, et le duel final entre Adonis Stevenson et Badou Jack doit s'amorcer vers 23 h 15.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos