Agence QMI

Lemieux et Stevens respectent la limite de poids

Lemieux et Stevens respectent la limite de poids

David Lemieux.Photo Martin Alarie / Agence QMI

Le Québécois David Lemieux et l'Américain Curtis Stevens ont tous les deux respecté la limite de poids établie à 160 lb, vendredi, à Verona dans l'État de New York.

Les deux pugilistes ont ainsi participé à la pesée, jeudi, où le cogneur québécois a fait osciller la balance à 159 lb.

Son adversaire a également respecté la limite, en arrêtant le pèse-personne à 158,25 lb.

Les deux pugilistes pourront donc s'affronter comme prévu samedi soir, au Casino Turning Stone.

Lemieux n'a pas rencontré les médias à la suite de la pesée puisqu'il est «maintenant le temps de se concentrer sur le combat», a dit son entraîneur Marc Ramsay.

«Ce n'est pas seulement comme ça avec lui. Habituellement, on permet aux boxeurs de parler aux médias lors de la conférence de presse, mais la journée de la pesée c'est le temps de penser au combat. Si les adversaires veulent encore dépenser de l'énergie, ce sont leurs affaires, mais on ne le fait pas dans mon équipe.»

Et malgré le fait que la pesée avait lieu plus tard qu'à l'habitude, Ramsay a mentionné que la perte de poids avait été «plus facile qu'à l'habitude» pour son poulain.

«Hier soir, quand il est allé se coucher, il lui restait trois livres à perdre. Ce matin, on était à 2,2. Il a réussi à perdre les dernières livres sans vraiment s'entraîner. Il a fait 15 minutes de cordes dans les derniers moments, mais ça s'est bien passé. Vous pouvez vous attendre à voir David Lemieux peser environ 180 livres demain dans le ring», a expliqué Ramsay.

D'un côté comme de l'autre, les hommes n'éprouvent aucun respect pour le boxeur qui se retrouvera devant lui dans le ring.

«L'agressivité peut être quelque chose de bien, mais il faut bien la contrôler et David est conscient de cela, a poursuivi Ramsay. On va régler ça dans le ring demain (samedi) soir.»

Jeudi, les deux athlètes se sont croisés dans un couloir du Casino où ils s'affronteront et plusieurs insultes verbales ont été prononcées. L'intensité devrait donc être au rendez-vous lorsque viendra le temps de passer à l'action.

Lors de la pesée, les deux boxeurs ont été civilisés et ont décidé de conserver leurs coups pour demain.

«C'est mieux pour le spectacle. Ils vont régler tout ça dans le ring samedi soir», a conclu l'entraîneur d'expérience.



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos