Mathieu Boulay
Agence QMI

Un combat refusé et un autre rejeté pour Lemieux

Mathieu Boulay

Dernière mise à jour: 11-03-2016 | 14h22

MONTRÉAL - On a assisté à un autre roman-savon de la boxe dans lequel on a été témoin d'une annulation d'un combat et le rejet d'un autre en l'espace de quelques heures, vendredi. Cette fois, c'est David Lemieux qui en a été l'acteur principal.

Tout a commencé à la pesée alors que Lemieux (34-3, 31 K.-O.) s'est présenté avec un poids de 165,6 lb, soit 2,6 lb de plus que la limite fixée de 163. De La Rosa, qui a fait osciller la balance à 162 lb pile, a décidé qu'il ne montrerait pas sur le ring avec le Québécois dans de telles conditions.

Le gérant de Lemieux, Camille Estephan, a tenté de le convaincre en lui offrant une somme d'argent supplémentaire pour que l'Américain accepte quand même de se battre.

Toutefois, pas moyen de faire plier De La Rosa et son gérant Adrian Clark. Les négociations ont duré jusqu'à 13h30, mais les demandes du clan étranger auraient été déraisonnables.

«J'ai proposé qu'on suive les règlements de l'IBF soit que les boxeurs ne pèsent pas plus que 170 lb le matin du combat, mais ils ont refusé, a souligné Camille Estephan lorsque joint par ''Le Journal de Montréal '' en fin d'après-midi. Pour ce qui est de leurs demandes salariales, j'avais offert à De La Rosa de presque doubler sa bourse (80 000 $), mais ils ont répondu qu'ils voulaient cinq fois plus.»

C'est à ce moment que les discussions ont été rompues entre les deux clans.

Ntetu: un plan B qui tombe à l'eau

Quelques minutes plus tard, Eye of the Tiger Management a envoyé un communiqué annonçant l'annulation du duel du cogneur. Ce n'était que la pointe de l'iceberg.

Dans un geste désespéré, Estephan a lancé une perche à Francy Ntetu (16-0, 3 K.-O.), un boxeur qui évolue dans les catégories des 168 lb et des 175 lb.

«Sur Twitter, Ntetu a indiqué qu'il souhaitait recevoir une offre pour boxer, a raconté Estephan. On a tenté notre chance et on est arrivés à une entente avec lui.»

Par contre, pour des raisons techniques et de sécurité, le duel a été rejeté par la Régie des alcools, des courses et des jeux du Québec en fin d'après-midi.

«J'accepte la décision de la Régie, a déclaré Estephan sur les ondes de TVA Sports. On va maintenant faire de notre mieux pour présenter un bon spectacle aux spectateurs.»

Selon ce que «Le Journal de Montréal» a appris, le promoteur avait fait une demande pour un combat à 180 lb. Lemieux et Ntetu étaient très près de ce poids, mais pas assez au goût de l'organisme provincial. De plus, Ntetu n'avait jamais disputé un duel de 10 rounds au cours de sa carrière et contre un cogneur comme Lemieux, ça peut être très dangereux.

Un projet toujours sur les rails

Selon le plan original, après son duel contre De La Rosa, Lemieux devait remonter sur le ring, le 7 mai prochain en sous-carte du méga combat Canelo-Khan à Las Vegas. Le tout devrait demeurer intact.

«Ça ne changera pas nos plans pour lui, a indiqué Bernard Hopkins, l'un des actionnaires de Golden Boy Promotions. Par contre, ce qui est arrivé aujourd'hui (vendredi) rallongera sa période d'inactivité depuis son duel contre Gennady Golovkin.»

Même son de cloche du côté d'Estephan qui a connu l'une de ses plus dures journées en tant que promoteur.

Pour dédommager les amateurs qui ont acheté des billets pour son gala à l'Olympia, Eye of the Tiger Management a annoncé qu'il donnera un rabais de 25 % pour son prochain événement.


Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook

David Lemieux ne fait pas le poids

Voir en plein écran

Vidéos

Photos