Etienne Bouchard
Agence QMI

Le combat d'Oscar Rivas est annulé

Etienne Bouchard

Dernière mise à jour: 25-02-2016 | 16h24

La guigne semble s'acharner sur le poids lourd Oscar Rivas, victime d'un autre rebondissement malheureux. En effet, le protégé du Groupe Yvon Michel (GYM) a échoué un test de vision, jeudi, de sorte que son duel contre l'Américain Gerald Washington, samedi à Anaheim, a été annulé.

Aux prises avec toutes sortes d'ennuis physiques depuis quelques années, le boxeur devra se résigner à retourner au Québec sans avoir eu la chance de disputer un premier combat d'importance à la télévision américaine. Pourtant, rien ne laissait présager ce dénouement, et ce, même s'il a éprouvé des ennuis oculaires il y a quelques années. Un décollement de la rétine de l'œil droit l'avait contraint à une longue inactivité, sans compter qu'il a été également opéré pour une cataracte.

«Non ce n'est pas une bonne journée! Ici en Californie, contrairement à ailleurs, il y a des examens obligatoires à refaire et hier (mercredi), Oscar a fait des tests sanguins, une imagerie par résonance magnétique et un test pour les yeux. Le médecin de la Commission a trouvé une nouvelle anomalie dans son œil», a résumé le grand patron de GYM, Yvon Michel, lors d'un entretien téléphonique.

«Ce n'est pas une blessure qui met sa carrière en jeu, mais sa vision périphérique est limitée à 70 %, ce qui est inférieur aux normes locales acceptables.»

Le coup d'assommoir

Arrivé dans l'Ouest en matinée, Michel a ajouté que son protégé s'était ensuite soumis à plusieurs examens chez l'ophtalmologiste.

«Le promoteur avait confiance qu'on allait faire boxer Oscar quand même; dans le cas contraire, je ne me serais pas présenté ici. (...) Mais on nous a dit d'aller refaire des tests au Québec et une fois la situation d'Oscar rétablie, il pourra revenir boxer en Californie», a indiqué le dirigeant.

«Je peux vous dire qu'il est dévasté et que la pilule est dure à avaler, mais on ne contestera jamais les recommandations d'une autorité, car on ne veut pas mettre la santé de nos boxeurs en péril.»

Ancien participant aux Jeux olympiques et panaméricains, Rivas (18-0-0, 13 K.-O.) devait livrer un combat de 10 rounds à un ancien joueur de la NFL et le tout était prévu à l'antenne du réseau américain Showtime, ainsi que de la chaîne TVA Sports. Le Colombien d'origine a remporté ses sept derniers affrontements avant la limite prévue.

Quant à Washington (16-0-1, 11 K.-O.), sa plus récente apparition dans l'arène remonte au 13 octobre 2015.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos