Etienne Bouchard
Agence QMI

Un combat d'AMM dans un ring de boxe

Un combat d'AMM dans un ring de boxe

Yoni Sherbatov. Photo Sébastien St-Jean / Agence QMI

Etienne Bouchard

MONTRÉAL - Le Lavallois Yoni Sherbatov a plusieurs cordes à son arc : la lutte, le jujitsu brésilien et évidemment la boxe. Il aura l'occasion de montrer tout son savoir-faire dans l'arène lors d'un combat d'arts martiaux mixtes (AMM) présenté dans le cadre d'un gala du Groupe Yvon Michel (GYM).

Le super-coq d'origine russe a réalisé ses débuts en boxe professionnelle avec un gain expéditif contre Juan Benitez, le 21 janvier au Casino de Montréal. Il retournera à cet endroit le 17 mars, mais cette fois, il croisera le fer avec Eric Moell dans un duel d'AMM de trois rounds.

Le grand patron de l'organisation, Yvon Michel, est fier de son coup.

«Ce sera notre première carte avec un tel combat et je suis surpris, car je ne savais pas que ça pouvait se faire dans un ring. Je croyais qu'il fallait une cage à tout prix!, a-t-il commenté cette semaine. Nous avons un petit boxeur ayant réalisé une bonne performance qui attend un duel à l'Ultimate Fighting Championship (UFC). D'ici là, nous voulons qu'il soit à l'aise.»

«On a ses succès à cœur et de manière générale, on veut soutenir la relève pour qu'elle puisse se retrouver dans des événements plus importants», a-t-il poursuivi.

Quant au principal intéressé, qui a gagné ses cinq affrontements en AMM, il a confiance de livrer une solide performance.

«À 5 pi et 9 po, mon adversaire est plus grand que moi et j'aurai l'avantage, parce que je pourrai lancer mes coups de pied plus facilement, a-t-il prédit. C'est un spécialiste au sol et il va essayer d'utiliser sa portée. Ce sera à moi de le garder debout.»

«Pour Yoni, c'est une excellente préparation qui l'aidera pour la suite de sa carrière. On a eu de la difficulté à lui trouver un rival, mais on a pu organiser le combat et on en est très fier», a émis le vice-président opérations et recrutement de GYM, Bernard Barré.

Entraînement

Sherbatov ne lésine pas avec ses heures au gymnase.

«Je fais de la lutte et du jujitsu deux fois par semaine, tout en continuant l'entraînement avec Marc Ramsay (son instructeur en boxe), a-t-il affirmé. Je veux bien mélanger mes coups et disons que ça reste spécial de pratiquer deux sports différents.»

Certes, il n'est pas étonnant de constater les qualités athlétiques de l'espoir de GYM. Son frère Eliezer a déjà joué au hockey avec le défunt Junior de Montréal dans le circuit junior québécois, tandis que sa mère Anna est à la tête d'une école de «powerskating» fréquentée par quelques patineurs connus.

«Maman est mon idole dans la vie! C'est grâce à elle que je me réveille chaque matin en voulant donner le maximum de moi-même», a-t-il mentionné.

Aussi sur Canoe.ca



Cliquez sur "J'aime" pour ajouter nos articles à votre fil Facebook


Vidéos

Photos