Froch ridiculise Stevenson

Boxe

Carl Froch Photo Andrew Yates / AFP

Carl Froch a déjà mis la table pour un éventuel combat contre Adonis Stevenson.

Même si l'Anglais tente toujours de s'entendre avec le clan du Danois Mikkel Kessler, il est possible qu'il soit dans l'obligation d'affronter le Québécois puisqu'un appel d'offres aura lieu le 15 janvier.

Le cas échéant, Froch (30-2, 22 K.-O.) croit fermement qu'il ne fera qu'une seule bouchée de Stevenson (19-1, 16 K.-O.).

Lorsque les mots de Stevenson, qui croit pouvoir lui passer le K.-O., sont venus à ses oreilles, il a eu de la difficulté à se contenir.

«Il a vraiment dit qu'il pouvait m'envoyer au tapis?, a déclaré Froch à Live Fight. Un tigre ne peut pas perdre le sommeil à cause de l'opinion d'un mouton. Ne vous méprenez pas, Adonis sera véritablement un agneau qui se rend à l'abattoir.

«Je ne lui souhaite aucun mal, mais s'il monte dans le ring avec moi, il verra des étoiles après quelques rounds seulement. Mon adversaire a deux choix contre moi. Il peut se sauver, attendre et prendre une décision... ou bien se battre en homme et se faire détruire.

«Je respecte Adonis, mais ce n'est pas un boxeur qui possède un bon jeu de pieds. Il tentera les gros coups et ça pourrait donner une bonne petite guerre.

«Je dois lui donner ce qui lui revient puisqu'il s'est battu pour faire son chemin jusqu'au rang d'aspirant numéro 1 et tout le monde sait que je ne recule devant personne. Il veut se battre contre moi et c'est louable, mais je le bousillerais. Fin de l'histoire.»


Vidéos

Photos