Kessler sans pitié pour Magee

Boxe

Mikkel Kessler © REUTERS

Le boxeur nord-irlandais Brian Magee a passé un sale quart d'heure entre les mains du Danois Mikkel Kessler, samedi, à Herning, au Danemark.

Kessler a obtenu le titre «régulier» de la WBA chez les super-moyens en donnant une véritable leçon à Magee (36-5-1, 25 K.-O.) et l'a emporté par K.-O. technique au troisième round.

Kessler (46-2, 35 K.-O.) a connu un début difficile, mais il a eu besoin de peu de temps afin de trouver son rythme. Dès le deuxième round, il a envoyé son adversaire du Nord-Irlandais deux fois au tapis à l'aide de coups au corps. Au troisième assaut, il a poursuivi sur sa lancée avec un coup au même endroit pour ainsi mettre fin au combat.

Mage a donc subi une première défaite depuis son revers par K.-O. technique au 10e round contre Lucian Bute, à Montréal, en mars 2011.

Avec cette victoire, Kessler vient de franchir une autre étape vers un duel contre l'actuel champion de l'IBF chez les super-moyens, le Britannique Carl Froch.

Froch parle d'un refus de Bute

Alors que les chances sont grandes que Bute se frotte prochainement à l'Américain d'origine dominicaine Edwin Rodriguez, Froch a déclaré samedi que le Québécois ne veut pas se servir de son option pour un combat revanche contre lui.

Cette affirmation de Froch, faite au réseau Sky Sports, permet de croire que le Britannique pourrait être plus intéressé à affronter Kessler.

Même si Froch entend honorer son contrat contre Bute, à qui il a ravi la ceinture des mi-moyens de l'IBF en mai dernier, un duel face à Kessler est sur la liste de combats souhaités du boxeur de 35 ans dans la prochaine année.

Froch a même publié son voeu sur Twitter, après le triomphe de Kessler samedi.

«On dirait bien qu'un "Froch c. Kessler 2" est le gros combat pour 2013», a-t-il écrit.

«Faisons en sorte que ça arrive! Mikkel... Beau travail ce soir!», a-t-il ajouté en s'adressant à son promoteur Eddie Hearn et à celui de Kessler, Kalle Sauerland.

Lors du premier choc Froch-Kessler, en avril 2010, le Danois avait eu raison de l'Anglais par décision unanime des juges dans son pays natal.

À son dernier duel, Froch a donné une raclée à l'Américain Yusaf Mack dans une défense aisée de son titre à Nottingham, sa ville natale.

Pour sa part, Bute a arraché une victoire sur décision unanime des juges face au Russe Denis Grachev à Montréal, le 5 novembre.


Vidéos

Photos