«Son âme est blessée» - Stéphan Larouche

Boxe

Lucian Bute, après son combat contre l'Anglais Carl Froch. Photo Stevens Leblanc / Agence QMI

Dernière mise à jour: 30-05-2012 | 09h29

«Son âme est blessée, il se sent humilié et il a l'impression d'avoir laissé tomber tout le monde.»

Pour Lucian Bute, le retour à un bon niveau de confiance sera ardu, si on se fie à ce que son entraîneur Stéphan Larouche a déclaré mardi sur les ondes de la chaîne de TVA Sports.

«C'est normal qu'il se sente comme ça : c'est une situation qu'il n'a jamais vécue avant, a expliqué Larouche à propos de la défaite de Bute contre l'Anglais Carl Froch, samedi. Il pouvait devenir héros, mais il pouvait aussi passer de héros à zéro, et c'est ce deuxième scénario qui a prévalu.

«Normalement, son retour de Roumanie est prévu pour juin et Lucian décidera quand il se sentira assez bien pour continuer. On lui fera passer une batterie de tests pour voir où il en est.»

Larouche s'est montré inquiet à propos de coups qu'a reçus Bute en fin de combat contre Froch. «L'arbitre a mis beaucoup de temps avant d'arrêter le combat pendant que Lucian était dans les câbles et je crois qu'il y a eu des coups de trop, s'est-il souvenu. Ça peut avoir des conséquences néfastes sur un boxeur.»

Bute n'a pas voulu hisser le drapeau blanc

L'entraîneur n'a pas pris le blâme pour ces «coups de trop», qu'il juge néanmoins «regrettables».

«Avant le combat, je lui ai dit : "Lucian, tu as 32 ans. Je ne peux pas te protéger, je ne peux pas faire trop attention à toi. Tu dois aller le plus loin possible dans ce combat-là."

«À la fin du quatrième round, Lucian pensait qu'il avait perdu par K.-O. Il n'était plus vraiment là. Je lui ai dit que le round était fini et qu'on devait peut-être arrêter le combat. Il n'a jamais voulu abandonner.» Et le «vrai» K.-O. est survenu au round suivant.

Des erreurs

Beaucoup de changements ont été apportés aux routines de Bute pendant l'entraînement, jusqu'à la chanson d'entrée du Québécois d'origine roumaine dans le ring. «Mais ce n'est pas dans le contenant qu'il y a eu des problèmes; c'est dans le contenu, a illustré Larouche. Le combat s'est joué au premier round. Lucian aurait dû élever son jeu d'un cran, mais il ne l'a pas fait. Il a commis des erreurs techniques et stratégiques.

Mais Larouche n'est pas «du genre à renier [son] boxeur.» Toutes les décisions ont été prises en équipe, selon l'entraîneur. «Je suis fier de Lucian et tout le monde a fait de son mieux. L'équipe ne veut qu'une chose : son succès.»

La bonté de Lucian Bute fait sa réputation : peut-être est-ce là un autre facteur qui a mené à sa défaite? «Je ne crois pas que ce soit la question, a laissé tomber Larouche. J'ai envoyé sur lui des gars de 200 livres à l'entraînement et il était capable de les repousser. Je ne sais pas pourquoi il n'a pas été capable de le faire contre Froch.

«Je suis quand même fier de lui, a-t-il répété. On est une équipe, on va l'être jusqu'au bout.»


Vidéos

Photos